Quelle est la meilleure banque en ligne pour les auto-entrepreneurs ?

De plus en plus de français se lancent dans l’auto-entreprenariat. Attirés par la liberté que procure ce statut, et les nombreuses opportunités qu’il représente, être auto-entrepreneur présente en effet de nombreux avantages. Mais aussi certaines obligations. En effet, vous allez devoir ouvrir un compte dédié à votre activité professionnelle. Encore faut-il trouver celle qui répondra le mieux à vos besoins et qui vous accompagnera efficacement dans votre activité.

Etre auto-entrepreneur étant un premier pas vers un allégement de vos démarches administratives et la simplification des obligations comptables, le but n’est pas que votre banque vous coûte trop cher. Ni que votre compte en banque ne soit trop complexe à gérer. D’où l’intérêt de vous tourner vers une banque en ligne. Plus flexible et vous donnant une meilleure autonomie, c’est la solution idéale. Dans cet article, nous vous présentons celles qui proposent d’or et déjà une offre à destination des professionnels. Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Et les démarches à réaliser pour ouvrir votre compte auto-entrepreneur. Suivez le guide !

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ?

Avant de vous présenter quelle est la meilleure banque en ligne auto entrepreneur, revenons rapidement sur ce statut. Il désigne une personne physique travaillant à son propre compte. Et bénéficiant d’un dispositif social et fiscal bien particulier. En devenant auto-entrepreneur, vous ouvrez en réalité une micro-entreprise. Mais dont le fonctionnement et la gestion est simplifiée à l’extrême. Exonération de la TVA, plafonnement de votre chiffre d’affaire, classement de vos revenus comme principaux ou secondaires, tout est fait pour vous faciliter la vie.

Quelles sont les modalités pour ouvrir un compte pro ?

Vous pourrez également exercer différents types d’activités. Quelles soient artisanales, commerciales ou libérales. Et disposerez d’une protection sociale relativement proche de celle des salariés : à savoir une caisse de retraite et une assurance maladie. Cependant, vos revenus annuels ne devront pas dépasser 170 000 euros annuels pour les entrepreneurs commerciaux, et 70 000 euros pour les professions libérales et les prestataires de services.

Ouvrir un compte pro : une démarche obligatoire

L’autre obligation que vous allez devoir respecter en tant qu’auto-entrepreneur est douvrir un compte dédié uniquement à votre activité professionnelle. Il s’agit d’une mesure de sécurité destinée à éviter les fraudes à la sécurité sociale. Vous devrez y recevoir tous les mouvements (entrées et sorties d’argent) lié à votre activité d’auto-entrepreneur. Et bien les dissocier de vos transactions personnelles, afin d’éviter toute confusion dans votre comptabilité.

Pour autant, rien ne vous oblige à vous tourner vers une banque dédiée aux auto-entrepreneurs. Ni même aux professionnels. Vous pouvez par exemple vous contenter d’ouvrir un second compte classique, dans la même banque qui héberge votre compte personnel. Si la loi ne vous y contraint pas, en tout cas pas de manière explicite, ouvrir un compte professionnel peut se révéler être une meilleure idée.

En effet, certaines prestations ne seront pas proposées aux seuls détenteurs d’un compte classique. Vous ne pourrez pas, par exemple, disposer d’un terminal de paiement, d’une carte au nom de votre micro-entreprise. Ou tout simplement certaines faciles d’emprunt ou de découvert qui peuvent faire toute la différence dans la gestion de votre trésorerie.

Cette solution peut même vous faire prendre des risques fiscaux. En effet, l’urssaf peut considérer que les revenus versés sur ce compte personnel sont en réalité des salaires. Et la requalification de l’ensemble de vos recettes peut vous coûter une somme très importante. Dans tous les cas, l’administration sera moins suspicieuse si vous gérez votre trésorerie pro sur un compte pour professionnels.

Si votre activité d’auto-entrepreneur est ou doit devenir votre activité principale, il est donc recommandé d’ouvrir un compte professionnel. Heureusement, grâce aux banques en ligne, cela ne devrait vous coûter que quelques euros par mois.

Une plus grande clarté sur les services bancaires offerts aux entrepreneurs

Bonne nouvelle, L’observatoire du financement des entreprises a récemment contraint les banques à plus de clarté dans les tarifs des services qu’elles proposent aux Très Petites Entreprises (TPE). Il est désormais plus facile pour les entrepreneurs d’appréhender le coût des services bancaires. La première mesure consiste à utiliser les mêmes dénominations d’une banque à l’autre. Afin d’éviter les embrouilles, surtout pour un petit entrepreneur qui ne peut pas compter sur un directeur administratif et financier.

Les banques doivent également s’engager à envoyer un récapitulatif annuel des coûts de chaque produit financier utilisé par le client. Vous pourrez donc plus facilement mettre vos finances à plats et déterminer avec justesse si les services de votre banque ne sont pas trop onéreux pour votre activité.

Comment choisir sa banque en ligne

Chaque établissement bancaire doit de plus produire une plaquette présentant de manière claire l’ensemble de ses frais, mais aussi tous ces produits de financements. Vous devriez donc avoir une bonne vue d’ensemble sur les facilités de caisse, découvert et offre de crédit proposés par votre banque. Un bon moyen de comparer facilement les offres des différentes banques (en ligne ou non). Et faire jouer la concurrence à votre avantage.

Pourquoi préférer une banque en ligne ?

Dans cet article, nous avons délibérément choisi de vous présenter uniquement les meilleures banques en ligne pour les entrepreneurs. Nous vous expliquons pourquoi l’offre des banques classiques n’est peut-être pas la meilleure solution pour vous. Ainsi que les avantages que présentent ces nouveaux acteurs digitaux.

L’offre des banques traditionnelles

Les banques traditionnelles peuvent être une solution attrayante pour les professionnels. Car ces dernières proposent des solutions conçues pour eux depuis de nombreuses années. L’expérience est en effet un critère de sélection pertinent. Le problème est que cette expertise se traduit également par des frais bancaires beaucoup plus importants. Une charge financière que les petits auto-entrepreneurs ne sont pas nécessairement près à supporter. En particulier ceux qui viennent de se lancer.

Pour une offre très complète qui vous permettra d’accéder aussi bien à des placements de vos excédents de trésorerie, que des financements pour investir dans votre matériel, vous devrez débourser minimum 30 euros par mois. Une addition trois fois plus élevée que chez leurs concurrentes digitales.

Si on prend l’exemple de l’offre Contrat Pro de la banque HSBC, vous aurez droit à :

  • une carte business ;
  • des virements gratuits (jusqu’à 20 000 euros par mois)
  • une assurance sur vos modes de paiements ;
  • un découvert mensuel de 7 500 euros par mois ;

Bref… des services classiques tels qu’on peut les retrouver chez les meilleures banques en ligne. Seulement, au lieu de vous coûter 9 à 10 euros, cette offre pro s’élève à 37,50 euros par mois. Un écart conséquent qui peut faire toute la différence. De plus, si cette offre d’HSBC comprend un accès distant à vos comptes via Internet, ce n’est pas toujours le cas. Votre compte pro ne sera pas nécessairement dématérialisé lorsque vous passez par une banque classique. Vous devrez donc attendre que votre agence ouvre pour régler la moindre procédure sur votre compte. Ce qui peut être encore une fois, très pénalisant.

L’avantage des banques en ligne

Si vous lisez nos articles, vous savez déjà certainement que le principal avantage que présentent les banques en ligne est de vous coûter bien moins cher. Mais elles vous donnent également une bien plus grande autonomie dans la gestion de vos comptes. Pour un auto-entrepreneur, ne pas avoir à attendre l’ouverture d’une agence peut faire toute la différence dans le bon déroulé de son activité. En effet, vous ne serez pas toujours disponibles aux horaires ouvrés, et aurez donc besoin d’une plus grande liberté.

Avec une banque en ligne, fini les déplacements inutiles, les contraintes, mais surtout les frais de gestion beaucoup trop élevés. L’ouverture et la gestion de votre compte pro ne vous coûtera pratiquement rien. Et vous pourrez toujours bénéficier des mêmes services et produits financiers que dans une banque traditionnelle.

Attention cependant, car cela ne veut pas dire que les banques en ligne n’imposent absolument aucune contrainte. La principale est de vous demander de justifier d’un revenu minimum avant d’ouvrir un compte. Ce n’est pas le cas de tous les pure-players, mais si vous n’avez pas de revenus fixes (si vous travaillez mission par mission), alors vous serez de facto exclu de certaines offres.

Avec ou sans condition de revenu ?

C’est la première question à vous poser avant de choisir votre meilleure banque en ligne auto entrepreneur. Est-ce que votre banque en ligne impose un seuil de revenu fixe. En effet, dans la majorité des cas, on vous demandera de justifier d’une rentrée mensuelle de 1 000 euros pour ouvrir votre compte (perso ou pro) gratuitement. Si vous avez ce type de revenu fixe, vous aurez donc un plus large choix. Et des frais bien moindres. Mais si vous venez de vous lancer, ce n’est pas nécessairement le cas.

Les principales banques proposant une offre pro conditionnée par un seuil de revenu fixe sont :

  • Boursorama Banque : pour bénéficier de l’offre pro, vous devrez prouver gagner au moins 1 000 euros par mois. Cela vous donnera également droit à une carte Visa gratuite. Deux raisons pour lesquelles elle fait partie de notre classement 2018.
  • ING Direct : il faudra cette fois-ci justifier de 1 200 euros par mois pour ouvrir un compte gratuitement chez ING Direct. Par contre, vous pourrez recevoir une carte haut de gamme (la Mastercard Gold), qui présente plus d’avantages qu’une visa classique.
  • BforBank ; on augmente encore plus avec un seuil requis de 1 600 euros mensuels. Si vous pouvez justifier d’une telle somme, vous pourrez ouvrir votre compte gratuitement. Et recevoir une carte visa Premier en prime !

Les banques en ligne pour entrepreneurs sans conditions de revenu

Si vous n’avez pas de contrat fixe et dépendez de missions pour vous rémunérer, vos revenus seront rarement fixes. Vous devrez de plus souvent attendre que votre travail soit délivré pour être payé. Dans ce cas, une banque avec des conditions de revenu peut être une source de stress supplémentaire. Et il sera préférable de vous tourner vers une alternative qui n’impose pas de telles exigences.

Voici les meilleures banques proposant une offre pro sans condition de revenus :

  • Monabanq : Monabanq est certainement l’une des seules banques en ligne majeure à n’imposer aucun seuil de revenu. Ce qui fait d’elle l’un des établissements virtuels les plus inclusifs de France. Pour les particuliers et les professionnels.
  • Anytime : cette nouvelle banque propose un compte dédié aux auto-entrepreneurs complète. Et sans aucune condition de revenu. Vous aurez accès à tous les services dont vous pouvez avoir besoin, le tout 100 % mobile. Le tout pour seulement 27 euros par an (soit 2,25 euros par an) On peut cependant déplorer une absence de découvert autorisé. Et des frais de 2 euros par retrait d’espèces et de 30 centimes pour chacun de vos virements.

Quelle est la meilleure banque en ligne auto entrepreneur : notre classement

Passons maintenant au cœur de notre article. Pour vous aider à trouver la banque qui vous accompagnera dans vos activités, et vous en facilitera la gestion financière, nous avons établi un top 3 de la meilleure banque en ligne auto entrepreneur. Chacune des offres présente dans ce comparatif répondra aux exigences légales des micro-entreprise. Mais proposeront aussi une batterie de services spécialement conçus pour vos besoins de professionnel. Le tout à des prix très doux.

1. La meilleure banque en ligne pour auto entrepreneur : Boursorama Banque

La première banque de notre comparatif est Boursorama, avec son offre Pro. Elle s’adresse aussi bien aux professions libérales qu’aux artisans et se présente sous la forme d’un compte gratuit, qui vous coûtera tous les mois seulement 9 euros.

Notre avis sur l'ofre pro de Boursorama Banque

Vous aurez en contrepartie droit à :

  • une carte bancaire offerte ;
  • un livret pro avec un taux de 0,3 % pour rémunérer votre trésorerie ;
  • un agrégateur de comptes (même auprès des banques concurrentes) ;
  • un coffre fort virtuel ;
  • une assurance pro (pour vos moyens de paiement, mais aussi vos équipements) ;
  • des retraits et prélèvements en zone euro gratuit ;
  • un terminal de paiement innovant fonctionnant sous bluetooth pour seulement 29 euros (au lieu de 79) ;
  • une autorisation de découvert de 4 000 euros ;

Proposant nettement plus de services qu’un compte personnel, cette offre pro est donc légèrement plus chère. Mais elle reste néanmoins 3 fois plus accessibles que des prestations similaires auprès d’une banque traditionnelle. Vous pourrez également gérer l’intégralité de vos opérations (comme vos plafonds de retrait ou votre découvert) depuis votre application mobile.

L’offre pro, c’est aussi une assurance qui couvre l’ensemble de votre activité. 0 commencer par vos transactions, votre local, vos documents, mais aussi vos modes de paiement. Ainsi qu’un livret pro sur lequel vous pourrez transférer très simplement votre excédent de trésorerie à un taux de 0,30 % par an. Vous pourrez cependant récupérer votre épargne à tout moment pour faire face à un imprévu.

2. Monabanq

Monabanq est l’une des dernières banques en ligne à proposer une offre spéciale pour les professionnels. Même si elle est moins complète que ses concurrentes, elle est aussi beaucoup moins chère. Pour commencer, Monabanq n’impose aucune condition de revenu. Ce qui est idéal pour les auto-entrepreneurs qui viennent de se lancer. Mais vous n’aurez également qu’à payer 7 euros de frais de gestion par mois. Pour 8 euros par mois vous aurez droit à une visa classic ou premier (9 euros par mois.

Quels sont les avantages de Monabanq ?

Alors bien sûr, vous n’aurez pas le droit à un terminal de paiement, ni une solution pour faciliter vos encaissements en ligne. Mais un freelancer débutant n’a le plus souvent pas besoin de ce type de services. Et votre compte sera toujours compatible avec les TPE SumUP et Izettle. Vous devrez seulement les payer au prix fort (et non 29 euros comme chez Boursorama Banque)

L’autre avantage de Monabanq est de disposer d’un service client ultra performant et disponible. Il a d’ailleurs été élu meilleur service client en 2018. Vous pourrez contacter votre conseiller jusqu’à 21 heures en semaine. Et pour l’avoir testé, aurez toujours affaire à une personne compétente. Si vos clients ont l’habitude de vous régler par chèques, vous pourrez également bénéficier de son réseau bancaire physique. Affiliée au CIC, vous aurez donc plus de 2 000 agences en France où déposer vos chèques. Même si vous pouvez toujours procéder par voie postale. Un avantage indéniable pour gérer plus facilement vos encaissements.

Pour faciliter la gestion de vos finances, vous pourrez également extraire vos opérations sous format Excel. Un bon moyen de simplifier votre gestion comptable.

Les avantages de l’offre Pro de Monabanq

L’offre de Monabanq vous donnera également accès à :

  • des retraits et virements sans frais dans la zone euro ;
  • 5 dépôts d’espèce gratuits par an (dans les agences du réseau CIC) ;
  • un système de notification par SMS pour vous aider à garder un œil sur vos échéances ;
  • une assurance complète sur vos moyens de paiement ;
  • un bonus dès l’ouverture de votre compte : 150 euros que vous pourrez récupérer à tout moment ;
  • la possibilité de choisir votre code confidentiel ;
  • des chèques à bordereau numérique ;

Tout est donc fait pour vous faciliter la gestion de votre affaire. Avec des services pratiques et bien pensés, qui s’adaptent aux besoins des auto-entrepreneurs. On peut attendre encore un peu qu’elle s’étoffe. Mais à ce prix, c’est l’option idéale pour les jeunes entrepreneurs. Et les freelancers qui n’ont pas nécessairement besoin d’un TPE, par exemple.

3. ING Direct

La troisième meilleure banque pour auto entrepreneurs de ce classement est ING Direct. Si elle ne propose pas une offre dédiée à proprement parler, les services prévus pour les particuliers peuvent se révéler parfaitement adaptés à un entrepreneur.

En particulier si vous travaillez dans des domaines commerciaux, la formation, le conseil ou encore si vous êtes développeur informatique. Vous n’aurez généralement besoin que d’un RIB dédié à votre micro-entreprise, et une carte bleue. Dans ce cas, une carte Gold, délivrée gratuitement. De quoi vous convaincre de sauter le pas.

Pourquoi choisir ING Direct ?

Parmi les principaux atouts de cette offre d’ING direct, on peut citer :

  • un bonus de bienvenue de 80 euros dès l’ouverture de votre compte. Attention, cette offre n’est valable que jusqu’au 28 août 2018 (et sous condition de revenu) ;
  • une carte MasterCard Gold gratuite (et personnalisable). Elle vous donnera droit à tous les services d’assistance et d’assurance qui viennent avec ce type de carte premium ;
  • un système de notification pour vous alerter de vos plafonds de retrait et paiement, découvert, etc. ;
  • toutes les opérations courantes se font sans frais. Les opérations exceptionnelles restent quant à elles tout à fait accessibles ;
  • le paiement sans contact ;
  • le suivi de vos transactions en temps réel ;
  • l’application de banque en ligne la mieux notée sur l’App Store ;
  • un service client ultra disponible et performant.

Vous devrez pour cela justifier de 1 200 euros par mois ou 5 000 euros d’épargne. Et faire d’ING Direct votre banque principale. Mais si vous n’avez pas de tels revenus, vous pouvez toujours bénéficier de ses services. Au lieu d’être gratuits, vous devrez seulement débourser 5 euros par mois. Ce qui reste parfaitement acceptable.

Vous avez donc tous les outils dont vous avez besoin pour gérer votre compte en toute simplicité.

Mais aussi : N26

La start-up allemande propose également depuis peu une offre professionnelle. N26 business s’adresse en effet aux auto-entrepreneurs cherchant une plus grande fluidité dans la gestion de leur compte professionnel. Il n’y a en réalité pas une si grande différence avec un compte personnel, si ce n’est que vous pourrez profiter de cashback de 0,1 %. Une offre pour pro assez légère donc, mais qui reprend tous les principaux atouts de cette néo-banque, 100 % en ligne.

C’est donc une bonne option pour ceux qui sont intéressés par un développement à l’international. Ou qui ont régulièrement besoin d’acheter du matériel ou des services auprès de prestataires à l’autre bout du monde.

Ouvrir un compte en tant que freelance

Vous pourrez ainsi ouvrir un compte et vous faire envoyer une MasterCard en quelques minutes. Et échanger, réaliser des virements ou retirer du liquide dans toutes les devises, sans aucun frais supplémentaires. Si cette gratuité s’adresse en principe uniquement aux clients de moins de 26 ans, vous pourrez en bénéficier en réalisant 9 opérations par mois. En dessous de ce seuil, votre carte vous coûtera 2,90 euros par mois. Ce qui reste tout à fait abordable.

Le seul petit hic est l’impossibilité d’encaisser des chèques ou de déposer des espèces, N26 n’ayant aucune agence physique, en France ou à l’étranger. Si vous vous faites donc régulièrement payer par ses deux moyens, éviter la néo-banque allemande.

Qonto

Qonto est elle aussi une néo banque, s’adressant aux particuliers, mais aussi aux auto-entrepreneurs. 20 000 micro entreprises ont d’ailleurs déjà rejoint le réseau Qonto. Vous pourrez ouvrir un compte et disposer d’une carte bancaire dédiée à votre activité pour seulement 9 euros par mois. L’inscription se fait encore une fois en ligne. Et ne prend généralement pas plus de quelques minutes.

Quelle est la meilleure banque en ligne pour les auto-entrepreneurs ?

Pour ce prix, vous aurez accès à tous les outils et services financiers dont vous pouvez avoir besoin en tant qu’auto-entrepreneur. A savoir :

  • un IBAN avec un préfixe français ;
  • des virements gratuits dans 18 devises ;
  • une carte mastercard paramétrable gratuite. Mais aussi une carte virtuelle pour vos achats et
  • commandes en ligne ;
  • des outils de comptabilité simplifiés comme une catégorisation immédiate de votre TVA ;
  • des codes analytiques
  • des outils de suivi ;
  • des notifications en temps réel pour chaque opération sur votre compte ;
  • des tarifs transparents avec aucun coût caché ;
  • un service client disponible (en maximum 30 minutes) et qualifié pour répondre à l’ensemble
  • de vos questions ;
  • des fonds de sécurité pour bloquer votre argent ;

Shine

Pour finir, voici la petite dernière en matière de banque en ligne pour les auto-entrepreneurs. Shine est 100 % virtuelle. Mais aussi uniquement dédiée aux micro-entreprises. Grâce à une application mobile, vous pourrez gérer plus facilement votre activité de freelance, et automatiser vos flux financiers. Son système de notifications, très bien pensé, vous préviendra des échéances de vos charges fixes. Il vous aidera également à créer des relances, vos factures, et gérer vos justificatifs.

Cette nouvelle banque en ligne vous permettra même de vous immatriculer directement en tant que travailleur indépendant. Et le tout en quelques minutes seulement. Cette offre ultra complète vous donnera également droit à une MasterCard, des virements illimités, et des paiements par carte bancaire gratuits.

De quelles pièces justificatives aurez-vous besoin ?

Si les procédures pour ouvrir un compte pro auprès d’une banque en ligne sont toutes différentes, il existe néanmoins des obligations légales communes auxquelles elles doivent toutes se plier. Vous devrez en effet fournir un certain nombre de justificatifs. Et notamment :

  • une pièce d’identité valide ;
  • un justificatif de domicile datant de moins de trois mois ;
  • votre signature accompagnée votre nom et prénom ainsi que votre date de naissance. Le tout
  • sur une feuille de papier blanc ;
  • le RIB de votre compte actuel ;
  • votre dernier avis d’imposition (si vous en avez un);
  • le formulaire établissant votre début d’activité (formulaire CERFA PO n°15253)
  • Votre numéro de SIREN/SIRET

Si cette procédure peut vous paraître assez fastidieuse, elle est néanmoins nécessaire pour vous faire gagner du temps par la suite. En simplifiant notamment al gestion de votre compte pro. Vous pourrez, à partir du moment où votre compte en ligne sera ouvert, gérer toutes vos opérations d’un seul clic deuis votre application. Et le tout à tout moment de la journée, en semaine comme le week-end.

Vous aurez cependant quelques limitations à prendre en compte en optant pour une banque en ligne. Pas de dépôts d’espèce par exemple (sauf chez Monabanq). Et parfois pas de dépôts de chèque (comme chez N26). Cependant, la plupart des freelancers se faisant payer par virement, cela n’est pas un problème pour tout le monde.

Verdict : quelle banque choisir pour les auto-entrepreneurs ?

Pour conclure, on a pu voir que choisir un compte en banque pour son activité pro n’était pas foncièrement différent de la démarche pour ouvrir un compte perso. Le tout est de bien comparer les offres, tenir compte de ses besoins actuels (et du développement futur de votre micro-entreprise). Et de faire jouer la concurrence.

Comment ouvrir un compte pro ?

Avec une plus grande lisibilité dans leur offre, des tarifs extrêmement bas et une flexibilité bien meilleure, les banques en ligne sont donc votre meilleure option.

Si vous êtes artisan ou libéral, vous serez certainement plus convaincu par l’étendue des services offerts par Boursorama Banque. L’offre la plus complète sur le marché pour le moment. Mais les petits auto-entrepreneurs, et surtout ceux qui viennent de se lancer et non pas encore de revenus fixes, seront certainement plus attirés par Monabanq et N26. Deux banques plus accessibles car sans condition de revenu.

Commenter