Qu’est-ce qu’un chéquier portefeuille et comment le choisir ?

Un chéquier est un carnet contenant des chèques et qui vous permettra donc de régler vos achats en précisant le bénéficiaire et le montant à régler. C’est un moyen de paiement qui tend à disparaître, mais qui présente néanmoins de sérieux avantages, comme la possibilité de différer votre paiement (en vous arrangeant avec son destinataire sur la date d’encaissement, par exemple). De plus, à partir de la réception de votre carnet de chèque, vous avez un an et 8 jours pour l’utiliser.

Pour le recevoir, la démarche est très simple. Il vous suffit en effet de le commander auprès de votre banque avant de le réceptionner à votre domicile ou dans votre agence. Cependant, vous aurez le choix entre différents formats de chéquier. Si vous hésitez entre un format classique ou portefeuille, cet article est fait pour vous. Nous vous présentons leurs avantages et inconvénients afin de vous aider à faire votre choix.

Les différents formats de chéquier

Si vous vous demandez encore quel format de chéquier commander, c’est que vous hésitez certainement entre le type classique ou le chéquier portefeuille. La différence entre ces deux modèles est en effet importante, et chacun présente des avantages et inconvénients. Voici lesquels.

Le chéquier classique

Un chéquier classique relie l’ensemble des chèques sur la gauche. Il présente l’avantage de pouvoir, une fois vidé, couper la protection à l’avant et l’arrière pour ne conserver que le talon (de 8 x 4 cm) afin de pouvoir faire plus facilement vos comptes et garder une trace des bénéficiaires et des montants réglés par chèque. Cependant, il n’est pas très adapté aux gauchers, qui peuvent rencontrer des difficultés à le plier ou à remplir leur chèque. Dans ce cas, vous serez certainement plus intéressé par le chéquier en portefeuille.

Pourquoi faut-il mieux utiliser un chéquier portefeuille qu'un chéquier classique ?

Le chéquier portefeuille

Avec un chéquier portefeuille, le talon se trouvera sur le haut de votre chèque. Ce format est également nettement moins volumineux puisqu’il est légèrement moins long, et plus large de 2 cm. C’est donc un format qui est aussi adapté pour les droitiers que les gauchers et présente l’avantage de pouvoir être rangé dans un portefeuille classique. Les femmes apprécieront par exemple qu’il puisse rentrer plus facilement dans leur sac à main. Mais ce modèle est moins apprécié de ces messieurs qui préfèrent généralement le format classique, qui rentre mieux dans une poche intérieure de veste.

Comment choisir son chéquier ?

Si vous choisissez ce modèle, vous pouvez également vous munir d’un porte-chéquier en cuir, qui vous permettra non seulement de ranger votre carnet de chèque, mais aussi de garder au même endroit votre carte bancaire et vos reçus. Une pièce très polyvalente qui vous facilitera la vie, notamment au moment de faire les comptes.

A lire également : Comment faire opposition à un chèque ?

Le chéquier correspondance

Ce dernier format est un peu le mélange des deux précédents. En effet, votre chéquier sera entouré de talons puisqu’il en possédera un sur la gauche, et un autre en haut. Cependant, il est proposé uniquement aux professionnels puisque les particuliers ne verront pas d’intérêt à ce double bordereau. Celui sur la gauche permettant de noter les informations classiques concernant un chèque (à savoir son montant, bénéficiaire et la date d’émission). Celui du haut cependant est une simple bande de correspondance.

Il contient généralement cinquante à soixante chèques et est utilisé par les commerçants qui peuvent régler leurs fournisseurs par chèque. Son principal inconvénient est cependant d’être beaucoup plus imposant (du fait des deux talons) que le modèle classique et portefeuille, ce qui en fait une bonne option pour les entrepreneurs et artisans, mais pas nécessairement pour les particuliers.

Pourquoi utiliser un chéquier ?

Le chèque est une méthode de paiement très sûre qui permet non seulement de suivre très facilement ses dépenses (en gardant constamment un œil sur les talons de chèque). Ils sont toujours acceptés dans de nombreux commerces, même si la carte bancaire et les modes de paiement mobile tendent à le faire disparaître.

Cependant, son prélèvement sur votre compte dépendant du moment où son bénéficiaire va l’encaisser, il est très important que vous soyez attentif à votre solde afin d’éviter de payer avec un chèque sans provision (ce qui vous expose au fichage bancaire, mais aussi à des frais de votre banque, et notamment des agios très important). Avoir un chèque nécessite donc le plus souvent de pouvoir être à découvert, ce qui vous évitera ces inconvénients et une gestion trop stricte de vos finances.

Si certains commerçants mettent à votre disposition des machines remplissant automatiquement votre chèque (en particulier les grandes surfaces), ce n’est pas le cas partout. Dans le cas contraire, pensez à bien le remplir et à signer chacun de vos chèques (pour éviter qu’il ne soit bêtement refusé). On vous demandera également une pièce d’identité (et parfois deux), à garder sur vous si vous comptez payer par chèque.

Comment le renouveler

Certaines banques ont mis en place un système de renouvellement automatique de votre carnet de chèque. En effet, dès qu’elles recevront une demande de décaissement pour votre dernier chèque, une commande sera immédiatement émise.

Dans le cas contraire, ce sera à vous d’en faire la demande auprès de votre agence. Prenez un peu de marge en le faisant à partir du cinq ou sixième dernier chèque afin de ne pas vous retrouver démunis (même si vous pourrez toujours régler par carte ou en liquide en cas d’urgence). Cette méthode présente l’avantage de pouvoir choisir le format de votre carnet de chèque. En effet, avec une commande automatique, votre banque vous enverra certainement le modèle classique par défaut, et non un chéquier portefeuille.

A lire aussi : comment fonctionne le chèque de voyage ?

Evaluez cet article

Commenter