Comparatif banque pro : comment choisir la meilleure banque pour son entreprise ?

Si vous êtes entrepreneur, alors vous vous êtes très probablement posé la question de quelle banque pro choisir pour votre entreprise. Il faut savoir qu’en fonction de votre activité, et surtout de la forme juridique que prendra votre projet, vous n’êtes pas soumis aux mêmes règles en ce qui concerne votre compte en banque. Mais surtout, vous n’avez pas les mêmes besoins ! Voici donc un récapitulatif de tout ce que vous devez savoir lorsque vous pensez à ouvrir un compte pro.

Quelles sont vos obligations légales, les besoins de votre entreprise, quelles banques peuvent proposer un produit adapté à vos besoins ? Passons sans plus attendre tous ces éléments en revue.

Les meilleures offres des banques pro

Si de plus en plus de banques s’adressent aux entrepreneurs, toutes ne fournissent pas les mêmes services. Il est nécessaire de bien comparer les offres de chacune de ces banques afin de faire le meilleur choix pour votre entreprise. Voici un petit récapitulatif des meilleures offres afin de choisir la banque pro qui correspond à vos besoins.

 BanqueTarif mensuel 
🥇dès 9 €
🥈dès 3,90 €
🥉dès 9,50 €
#49 €
#5dès 7 €
#6dès 0 €
#7dès 9,99 €

Les obligations des professionnels

En fonction de la forme juridique que vous aurez choisie pour votre entreprise, les obligations légales ne sont pas les mêmes en ce qui concerne votre compte bancaire. Faisons donc un petit tour d’horizon des obligations en fonction du type d’entreprise :

compte pro

Banque professionnel pour les sociétés

Si vous décidez d’ouvrir une société, alors ouvrir un compte bancaire professionnel est obligatoire. En effet, ouvrir ce type de compte est une condition exigée pour vous permettre d’effectuer le dépôt de votre capital social. Sans compte pro, vous ne pourrez tout simplement pas immatriculer votre société.

En effet, l’un des documents permettant votre immatriculation sera le certificat de dépôt du capital social délivré par votre banque. Il n’est pas possible d’effectuer un dépôt de capital sur un compte non professionnel.

Ainsi, si vous décidez d’ouvrir une société, vous devez obligatoirement opter pour l’ouverture d’un compte bancaire professionnel.

Toutes les banques ne proposent pas forcément une offre correspondant à votre statut juridique. Bien se renseigner avant si votre banque propose un compte professionnel pour SAS, SARL, EURL, un compte bancaire SCI, ou encore SA !

Banque pro pour les entreprises individuelles

Nous prenons ici en compte les EIRL ainsi que les microentreprises. Vous n’avez dans les deux cas aucune obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel, étant donné que votre entreprise n’a pas de capital social. En revanche, lorsque votre entreprise réalise pendant 2 années civiles consécutives un chiffre d’affaire supérieur à 10 000 euros, alors vous êtes dans l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié. Retrouvez notre comparatif des meilleures banques en ligne pour autoentrepreneur.

Il faut savoir qu’un compte dédié n’est pas obligatoirement un compte professionnel. Il peut s’agir d’un compte courant personnel tout à fait classique. En revanche, il ne sera utilisé que pour votre entreprise. Vous ne pourrez plus utiliser votre compte bancaire personnel pour les besoins de votre entreprise. Il s’agit tout simplement de séparer vos finances personnelles de celles de votre entreprise.

Sachez que si vous exercez une profession libérale, alors tout dépendra de votre statut. Le terme profession libérale n’est pas en soi un statut juridique. Il est donc possible d’exercer sa profession libérale en tant que microentrepreneur ou bien d’ouvrir une société. Vous devrez donc opter pour un compte bancaire adapté à la forme juridique de votre projet. Retrouvez notre article détaillé sur les comptes bancaires pour profession libérale.

Le compte bancaire pro pour les associations

Pour les associations, il faut savoir qu’il n’est pas obligatoire d’ouvrir un compte bancaire. Cependant, dans la plupart des cas un compte bancaire est une nécessité. En effet, la gestion d’une association nécessite souvent l’ouverture d’un compte, en particulier dans le cas où vous percevez des subventions. Ces dernières vont souvent de pair avec des obligations comptables.

Vous devrez ouvrir votre compte en banque en tant que personne morale. Vous ne pourrez donc pas ouvrir un compte courant personnel dédié à votre association. Il faut obligatoirement que le compte bancaire soit ouvert au nom de votre association.

Si vous voulez en savoir plus, ne ratez pas notre article qui vous explique comment choisir une banque pour association.

Banque pro pour interdit bancaire

compte bancaire professionnel

Si vous êtes interdit bancaire, vous vous demandez certainement s’il est possible pour vous d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Quelle que soit la nature de votre entreprise, vous avez tout à fait le droit d’ouvrir un compte en banque.

Le problème ? Les banques sont généralement plutôt réticentes à accepter une personne soumise à un interdit bancaire au sein de leur établissement. De plus, elles peuvent refuser un client sans motiver leur refus.

En cas de refus de la part des banques, vous devrez utiliser la procédure de droit au compte. Cette procédure permet aux personnes sous le coup d’un interdit bancaire d’ouvrir un compte en banque. Pour cela vous devrez faire appel à la Banque de France. Suite à un ou plusieurs refus, vous devrez vous présenter au guichet muni de vos lettres de refus. La Banque de France procédera ensuite à la désignation d’une banque à proximité de votre domicile qui devra obligatoirement vous permettre d’ouvrir un compte bancaire.

Attention, la banque désignée n’est en aucun cas dans l’obligation de vous fournir l’ensemble des services disponibles. Elle pourra se contenter de vous fournir les services de base. Cependant, cela vous permettra de disposer d’un compte bancaire pour toutes vos opérations courantes.

Retrouvez notre article détaillé qui présente les meilleures banques pro pour interdit bancaire.

Lorsque vous êtes interdit bancaire, vous pouvez également vous renseigner à propos des comptes pro sans banque. Les produits de ces néo-banques disposent de conditions d’éligibilité généralement bien plus souples. Avant d’accepter le service minimum d’une banque traditionnelle, renseignez-vous sur ce que proposent les néobanques, qui souvent disposent d’offres complètes à moindre coût.

Comment ouvrir un compte en banque pro

Lorsque vous avez fait le choix de votre banque pro, l’ouverture est généralement très facile. La plupart du temps, il suffit d’une dizaine de minutes pour remplir le formulaire de souscription et envoyer les pièces justificatives demandées. Votre dossier est ensuite étudié par la banque. Si votre demande est acceptée, votre compte bancaire sera ouvert et votre carte bancaire envoyée à votre domicile sous quelques jours.

Pour ouvrir votre compte bancaire, un premier versement est très souvent demandé.

Les démarches

En comparaison des banques traditionnelles, ouvrir son compte bancaire dans une banque en ligne est beaucoup plus simple, d’autant plus qu’il n’y a aucun rendez-vous à prendre. Vous pouvez ouvrir votre compte professionnel dès que vous le souhaitez depuis votre domicile.

Une fois sur le site de la banque pro en ligne choisie, il vous suffit de remplir le formulaire de souscription, d’envoyer les pièces justificatives demandées et de patienter jusqu’à la validation de votre dossier par la banque.

Si l’établissement accepte votre demande, il vous enverra votre carte bleue (et éventuellement votre chéquier) afin que vous utilisiez le plus rapidement possible votre compte bancaire.

Les justificatifs à fournir

Comme pour un compte en banque classique, l’entrepreneur doit adresser des documents justificatifs lors de sa demande d’ouverture de compte. Très souvent, les pièces à transmettre sont :

  • La carte d’identité ou le passeport de tous les associés.
  • Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois.
  • Le Kbis de l’entreprise.
  • Les statuts de la société.
  • Le numéro SIREN et le code APE s’il exerce en profession libérale.
  • Le bail local s’il exerce dans un local professionnel.

Selon l’établissement bancaire, la liste des pièces justificatives à fournir peut varier. Avant d’envoyer votre dossier, pensez à vérifier les documents obligatoires à ajouter à votre dossier pour ne rien oublier !

Si vous hésitez à faire votre choix parce que vous avez peur d’avoir du mal à changer de banque, sachez que la clôture de votre compte pro est une démarche tout à fait réalisable. Vous pourrez donc changer de banque lorsque vous l’estimerez nécessaire.

Comment choisir sa banque pro ?

Tout d’abord, il faut savoir que vous avez le choix entre plusieurs types de banques :

  • Les banques traditionnelles permettent d’ouvrir des comptes professionnels. Si leurs tarifs sont généralement plus élevés, les services proposés sont également plus complets. Si vous ressentez le besoin de pouvoir communiquer avec une personne que vous pourrez rencontrer en rendez-vous, alors c’est la meilleure option pour vous.
  • Les banques en ligne peuvent vous permettre de bénéficier de tarifs véritablement avantageux. Les services varient d’une banque à l’autre, mais sont en général limités. Si votre entreprise ne nécessite pas de très nombreux services alors cette option peut tout à fait vous convenir. Grâce à votre compte pro en ligne vous pouvez tout gérer à distance : gain de temps et d’argent en perspective ! C’est une option qui convient particulièrement aux entrepreneurs individuels.
  • Les néobanques représentent également une bonne option. Certaines proposent des formules pour les entrepreneurs qui vous permettront d’accéder à tout un panel de services, notamment comptables. Le grand avantage de ces options, c’est bien évidemment le tarif, qui défie toute concurrence ! Le problème ? Ces banques ne permettent aucun découvert, et fournissent rarement un chéquier.

Le statut

Pour opter pour la bonne solution pour votre entreprise, il faut prendre en compte de nombreux éléments. Tout d’abord, il faut décider de la forme juridique que prendra votre entreprise.

En effet comme nous l’avons vu, si vous optez pour une entreprise individuelle, alors un simple compte courant pourra vous convenir. En revanche, pour une société, alors il faudra obligatoirement ouvrir un compte professionnel.

Les besoins de l’entreprise

compte en banque entreprise

Il faut bien évidemment faire le bilan de vos besoins avant de faire le choix d’une banque. Ainsi vous devrez évaluer ce dont votre entreprise aura besoin :

  • carte bancaire professionnelle
  • chéquier
  • découvert
  • terminal de paiement
  • solution de financement
  • opérations à l’étranger
  • encaissement en ligne
  • outils comptables

Ainsi, il faudra prendre en compte le fait que les néobanques ne proposent généralement pas de chéquier, et ne permettent pas le découvert. Pour des crédits professionnels, il faudra probablement se tourner vers des banques traditionnelles. En revanche, ce sont les néobanques et les banques en ligne qui peuvent vous fournir les meilleurs tarifs sur les opérations internationales.

C’est pour cette raison qu’il est primordial de faire la liste de tous les services véritablement utiles à votre entreprise. Ne vous contentez pas de comparer les prix. Bien entendu, il faut prendre en compte la grille tarifaire, car un compte pro peut rapidement coûter cher.

Les tarifs proposés

Une fois que vous avez établi vos besoins de manière claire, alors il est temps de comparer les tarifs. En effet, le prix d’un compte pro peut rapidement grimper en fonction des besoins de votre entreprise. Si vous démarrez, alors votre but est peut être de faire baisser vos frais bancaires professionnels.

En effet, vous constaterez rapidement que l’amplitude des prix sur les comptes pro est réellement immense ! De plus, il faut parfois mener l’enquête afin de dénicher tous les frais cachés ! Ne faites pas l’impasse sur ce travail, vous risquez une mauvaise surprise.

Pour éviter cette situation, lisez toujours attentivement les conditions tarifaires pour savoir si l’accès à l’espace en ligne est payant, pour connaitre les frais de commission de mouvement, le montant des retraits, etc.

Pour correctement évaluer le prix de votre compte pro, il faut non pas se contenter du prix affiché, mais regarder dans les détails le prix de chaque opération.

Les autres éléments à prendre en compte

Reste ensuite à déterminer vos préférences personnelles. En effet, vous devrez par exemple décider si le fait d’avoir un conseiller bancaire attitré est un élément important pour vous et pour la manière dont vous souhaitez gérer votre entreprise. La relation que vous entretenez avec votre conseiller bancaire a également toute son importance.

Ne faites pas non plus l’impasse sur le service client. Si vous optez pour une banque en ligne ou pour une néobanque, sachez que vous ne pourrez pas vous rendre en agence. Ce n’est pas nécessairement un problème, mais il vous faudra alors un service client suffisamment performant pour pouvoir contacter votre banque en cas de problème.

Le mot de la fin
En bref, choisir une banque pour domicilier son compte pro peut paraître difficile au premier abord. Il importe tout d’abord de définir vos propres besoins en fonction de la forme juridique de votre entreprise. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi et surtout définir vos besoins en fonction de votre activité et de la manière dont vous souhaitez gérer votre projet.

De plus en plus de banques, notamment les néobanques et les banques en ligne, proposent des services spécialement destinés aux entrepreneurs, qui autrefois ne pouvaient s’adresser qu’aux grandes banques traditionnelles. Le choix est plus vaste, donc, il ne faut pas hésiter à comparer, et à faire jouer la concurrence !

 

      Commenter