Frais bancaires professionnels : combien coûte un compte pro ?

Lorsque vous créez votre entreprise, vous devez ouvrir un compte bancaire professionnel. Mais qui dit ouverture de compte pro, dit forcément frais bancaires professionnels. Ces derniers sont très variables.

Pour les entrepreneurs, les frais bancaires professionnels occupent une place importante. En effet, entre les frais liés à la gestion de son compte ou encore ceux liés aux intérêts d’emprunt, ces frais peuvent vite devenir élevés. Dans cet article, faisons un point sur le type de frais bancaires qui peuvent vous être facturés ainsi que sur les solutions à mettre en place pour les réduire.

 

Zoom sur le compte bancaire professionnel

Ouvrir un compte bancaire professionnel est obligatoire pour toutes les sociétés. Le but du compte bancaire professionnel ? Il permet de séparer son patrimoine personnel de celui professionnel.

Pour les auto-entrepreneurs et les professions libérales, seul un compte courant dédié à leur activité est nécessaire.

En plus de distinguer ses opérations financières professionnelles de celles personnelles, un compte en banque professionnel permet d’accéder à des services adaptés à son activité.

Prendre en compte les frais professionnels pour le choix de sa banque pro

Il est important de ne pas choisir sa banque professionnelle au hasard et sur un coup de tête. Avant de choisir tel ou tel établissement, prenez le temps de comparer les différents services proposés par les banques et choisissez les plus importants dans votre situation.

frais bancaires professionnels

Si vous décidez de souscrire dans une banque classique, n’hésitez pas à prendre des rendez-vous avec deux ou trois établissements. Vous pourrez ainsi mieux cerner leurs offres, mais également rencontrer plusieurs conseillers bancaires. Vous pourrez ainsi choisir un conseiller avec lequel le courant passe bien. C’est important pour que vous entreteniez de bonnes relations avec votre banquier !

Si vous décidez de vous tourner vers une banque en ligne, là aussi prenez le temps d’analyser les offres proposées par les différentes enseignes et tournez-vous vers une répondant le plus à vos besoins et attentes.

Une fois votre compte en banque ouvert, soyez attentif aux frais qui vous sont prélevés. 

Comment ouvrir son compte en banque professionnel ?

Pour un entrepreneur, il n’est pas obligatoire d’ouvrir son compte professionnel dans l’établissement qui abrite ses finances personnelles.

Après avoir choisi l’établissement bancaire dans lequel vous souhaitez souscrire, certains documents vous seront demandés pour l’ouverture de votre compte :

  • Une pièce d’identité.
  • Les statuts de la société.
  • Un justificatif d’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés ou au  répertoire des Métiers.
  • Le numéro SIREN et le code APE.
  • Le bail commercial si vous exercez votre activité dans un local commercial.

Frais bancaires professionnels : quels sont-ils ?

Les banques appliquent des frais bancaires parmi lesquels vous pouvez retrouver :

  • Les frais de tenue de compte : très souvent appliqués par les banques traditionnelles, les frais de tenue de compte s’élèvent la plupart du temps à 24 euros par mois. Ce tarif peu bien entendu être plus cher ou moins cher.
  • Les commissions de découvert. Vous pouvez retrouver la commission de mouvement et la commission de fort découvert. La première est proportionnelle aux mouvements de débit du compte professionnel. Pour le second type, celui-ci est valable si vous souhaitez bénéficier d’une autorisation de découvert. Dans ce cas, vous devrez régler un pourcentage du plus haut des découverts ayant eu lieu sur une période définie (généralement un mois).
  • La carte bancaire professionnelle : la carte Business, peu importe son type (VISA, MasterCard…) à débit immédiat ou différé est payante. Sa cotisation peut aller de 42 à 140 euros par an. Soyez vigilant quant au plafond de la carte bancaire utilisée.
  • L’accès aux services en ligne : consulter ses comptes sur internet ou sur l’application de la banque est devenue chose courante. Ceci permet de gagner un temps considérable et se révèle très pratique pour avoir un oeil sur ses comptes à tout moment. En revanche, ce service est payant. Son coût varie de 0 à 30 euros par mois.

Les intérêts bancaires

Si vous réalisez un prêt bancaire, des frais sont également appliqués. Ces frais correspondent aux intérêts bancaires. A ces derniers s’ajoutent la plupart du temps des assurances qui permettent à l’établissement bancaire de couvrir le risque de non paiement en cas de décès de l’entrepreneur ou d’accident. La plupart du temps, des frais de dossier sont également facturés pour la mise en place du prêt.

les frais bancaires pour entrepreneurs

Le montant des intérêts varie selon plusieurs critères comme : la durée du prêt, son montant ainsi que celui des apports et le risque de projet déterminé d’après les ratios calculés grâce au business plan remis au banquier.

Les frais bancaires liés à une mauvaise gestion de son compte

En cas de mauvaise gestion de sa trésorerie, des frais peuvent être facturés. Et ces derniers peuvent vite atteindre une somme importante.

Outre ces frais bancaires professionnels, d’autres peuvent être facturés par les établissements : la mise en place de virements vers la France et l’international, les frais de transaction, la location d’un terminal de paiement…

Quels sont les frais bancaires professionnels pouvant être négociés ?

Les frais de tenue de compte

Voici les frais que vous pouvez négocier en premier lieu : les frais de tenue de compte. Ils regroupent les différentes formalités nécessaires au suivi de votre compte, à savoir les frais de virement, les émissions de chéquiers, les relevés de compte et l’envoi du solde du compte.

Les commissions de mouvements

Les commissions de mouvements sont d’autres frais bancaires professionnels pouvant vous coûter cher. Ils peuvent être facturés de façon trimestrielle ou calculés sur les mouvements débiteurs enregistrés sur votre compte. Mais il est bon de savoir que les  commissions de mouvements peuvent être négociées et être divisées par deux.

Les commissions carte bancaire

Les commissions carte bancaire sont d’autres frais bancaires professionnels qui peuvent être revus à la baisse. Les taux peuvent varier de 0,5 à 0,8%. Si le volume de vos transactions est important, négocier vos commissions par carte bancaire peut vous permettre de réaliser des économies non négligeables.

L’autorisation de découvert

Les frais liés aux découverts bancaires se répartissent en diverses catégories. Parmi les frais bancaires à regarder de près, il y a les commissions d’intervention. Cette somme forfaitaire est prélevée dès lors que le compte se retrouve débiteur au-delà du découvert autorisé. Le montant des commissions d’intervention varie selon les établissements bancaires, mais généralement, il s’élève à 9 euros en moyenne.

Les conditions de crédit

Lorsque vous allez souscrire un prêt, votre banquier va probablement vous demander des garanties (ces dernières permettent de protéger l’établissement bancaire en cas de défaillance). Il est donc recommandé de demander une caution simple sur une somme contractuellement déterminée au lieu de fournir une caution solidaire sur la totalité de l’emprunt. Ainsi, vous pourrez notamment limiter le montant de vos dettes.

banque pour professionnels

Les packages

Si vous avez choisi un package, prenez le temps de vérifier le package que vous avez conclu. En effet, si vous utilisez deux services sur la totalité que vous avez souscrits, vous gonflez inutilement vos frais bancaires professionnels. Il est donc essentiel de souscrire uniquement les services dont vous avez besoin pour limiter au maximum les frais bancaires.

A combien s’élèvent les frais bancaires professionnels ?

Comme pour les particuliers, deux sortes de comptes bancaires professionnels ont été mis en place : ceux ouverts dans une banque classique et ceux ouverts dans une banque en ligne.

Les frais bancaires professionnels facturés dans un établissement physique sont plus élevés que ceux demandés dans une banque en ligne.

Pourquoi choisir une banque en ligne lorsqu'on est professionnel ?
Aujourd’hui, beaucoup d’entrepreneurs décident d’ouvrir un compte bancaire professionnel auprès d’une banque en ligne. Il faut dire qu’une banque en ligne présente des avantages considérables pour les entrepreneurs :

  • Gain de temps : lorsqu’on est à son compte, le temps est précieux. Choisir une banque en ligne pour l’ouverture de son compte professionnel est donc une solution idéale pour gagner du temps au quotidien. Vous limitez par exemple les déplacements en agence physique, vous pouvez consulter votre compte dès que vous le souhaitez (24h/24 et 7j/7) et depuis votre ordinateur ou un tout autre appareil mobile. En cas de besoin, un conseiller d’une banque en ligne est plus facilement joignable qu’un conseiller en agence physique du fait des plages horaires élargies.
  • De belles économies. Les tarifs appliqués par les banques en ligne sont moins élevés que ceux facturés par les agences physiques. Outre des tarifs avantageux, les établissements digitaux proposent très souvent une carte bancaire gratuite et sans frais de tenue de compte.
  • Une souscription simple : s’inscrire auprès d’une banque en ligne nécessite quelques minutes. Un simple formulaire est à remplir. Une fois votre souscription finalisée, vous recevrez votre carte bancaire et votre RIB professionnel sous quelques jours.

Comment réduire ses frais bancaires professionnels ?

Vous ne pouvez pas échapper aux frais bancaires professionnels. Mais il est possible de les limiter. Négociation avec votre banquier, analyse des offres de la concurrence ou recherche des meilleures offres, voici nos conseils pour limiter vos frais bancaires professionnels.

Prenez en compte vos besoins

Avant d’ouvrir votre compte en banque professionnel, vous devez vous poser les bonnes questions : quels sont les frais bancaires qui seront les plus importants dans le cadre de mon activité ? Ai-je des frais bancaires à l’étranger ? Vais-je être amené à retirer régulièrement de l’argent au distributeur ? En fonction de vos réponses, vous parviendrez à mieux cerner vos besoins. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur des services qui vous sont réellement utiles. En vous posant les bonnes questions avant l’ouverture de votre compte bancaire professionnel, vous pourrez réaliser des économies intéressantes.

Négociez avec votre conseiller

Il ne faut pas avoir peur de mettre en avant votre âme de négociateur ! Si négocier les frais bancaires professionnels est possible, ceci n’est cependant pas toujours facile. Vous pouvez négocier les frais de tenue de compte et les commissions de mouvements qui peuvent être réduites considérablement. Si vous avez besoin d’une autorisation de découvert, n’hésitez pas là aussi à négocier ce point. Agios, commissions d’intervention… N’ayez pas peur de faire baisser ces frais bancaires !

Si vous avez besoin de souscrire un prêt, négocier les conditions et les termes de votre crédit est également possible.

Si vous avez ouvert votre compte professionnel dans la banque abritant votre compte personnel, si vous avez souscrit une épargne et si vous entretenez de bonnes relations avec votre banquier, négocier sera plus simple, car votre banquier vous connaît.

Avec une banque classique, négocier est plus simple qu’avec une banque en ligne. De plus, les négociations avec une banque dématéralisée sont moins courantes puisque les tarifs sont moins élevés.

Comparez

Pour profiter de la meilleure offre possible, prenez le temps de comparer les différentes offres proposées par les établissements bancaires. Une fois vos comparaisons faites, vous pourrez choisir une offre adaptée à vos besoins.

Les banques en ligne sont plus transparentes en ce qui concerne leurs frais bancaires. Elles les affichent clairement. Il est donc assez simple de les comparer.

Optez pour des packages

Pour abaisser vos frais bancaires professionnels, vous pouvez choisir des packages. Ces derniers regroupent un certain nombre de services pour une somme trimestrielle ou mensuelle. Vous n’avez ainsi aucune mauvaise surprise au moment de les payer.

Les packages sont personnalisés en fonction de vos besoins et de la taille de votre société.

Contrôlez les frais bancaires facturés

Vérifier régulièrement les frais bancaires professionnels qui vous sont prélevés est essentiel ! Ceci permet de détecter une éventuelle erreur et de réagir au plus vite (contestation).

Comme vous avez pu le voir, les frais bancaires professionnels peuvent vite représenter un coût pour les entrepreneurs. C’est pourquoi il est essentiel de les négocier pour les faire baisser et ainsi réaliser des économies intéressantes. Pensez également à vérifier régulièrement votre compte en banque pour détecter une erreur et ainsi réagir le plus tôt possible en cas de frais bancaires professionnels injustifiés.

 

Notez que pour chaque statut exigent des caractéristiques différentes. Ainsi nous vous avons sélectionnés les meilleures banques pour associations, les meilleures banques pour SCI, les meilleures banques pour SAS et les meilleures banques pour autoentrepreneurs.

      Commenter