Clicky

Mariage Ingenico-Worldline pour créer un leader européen des services de paiement

Ingenico, le spécialiste du paiement français est parvenu à remonter la pente en 2019, ce qui lui a permit de faire un mariage équilibré avec Worldline, le principal leader européen concernant les transactions dématérialisées.

Ce mariage entre Ingenico et Worldline est considéré comme “profondément amical” par Gilles Grapinet, PDG de Worldline. Le but de cette alliance est de créer un leader européen dans ce marché, qui se placerait directement en 4ème place mondiale.

Une union entre Ingenico et Worldline

Dans la plupart des magasins et des restaurants, il vous est possible de régler grâce à de petits terminaux de paiement, à l’effigie de l’entreprise française Ingenico. En s’associant à Worldline, ces deux groupes formeront le leader européen dans ce secteur. Ils seront les premiers à s’occuper de la transaction depuis le commerçant jusqu’à l’infrastructure informatique qui gère la relation avec les banques. Cette opération est estimée à 7,8 milliards d’euros selon le Monde.

Au total, il est possible de prévoir un chiffre d’affaire qui s’élève à 5,3 milliards d’euro pour ce nouveau groupe. 20 000 personnes seront employées dans le monde pour répondre à ces besoins. Il s’agit d’un groupe de plus qui profite de l’essor des achats en ligne et de la dématérialisation de ces achats.

L’avancée des nouveaux moyens de paiement permet d’ouvrir de nouveaux horizons, tels que l’oubli de la carte bancaire pour des règlements par téléphone portable, ou même grâce à la reconnaissance faciale ou d’autres techniques de la sorte. Cela laisse donc la place à de nombreuses entreprises, qu’il s’agisse de startup ou d’entreprises à renommée mondiale telles que Facebook, Amazon, Google, Apple ou encore Facebook.

Worldline ne cesse de grossir, puisqu’il avait déjà repris SIX Payment Services pour un total de 2,3 milliards d’euros en 2018. C’est avec plaisir que le groupe annonce cette année son union avec Ingenico, qui semble avoir remonté la pente en 2019.

Mariage Ingenico.

Voici ce que déclare Gilles Grapinet, PDG de Worldline sur ce nouveau mariage : “Je suis particulièrement heureux et fier d’annoncer qu’aujourd’hui est un grand jour pour Worldline comme pour Ingenico et plus largement pour notre industrie. Ensemble, avec Ingenico, nous allons en effet créer le champion européen de classe mondiale dans les paiements électroniques. (…) Nous avons été impressionnés par la sensible amélioration de leurs performances au cours de ces 18 derniers mois sous le pilotage de Nicolas Huss ainsi que par la transformation en profondeur de leur activité de terminaux de paiement permettant une amélioration de leur efficacité, une autonomie accrue et le lancement d’un nouveau plan stratégique.”

En effet, Ingenico avait subit de lourdes pertes en 2018. Le dirigeant historique Philippe Lazare avait du laisser sa place, et un redressement rapide a du avoir lieu en 2019. Force de ces efforts, Ingenico a vu une augmentation de son chiffre d’affaire de 10% l’année passée.

Worldline se développe

Grâce à Ingenico, le développement de Worldline pourrait bien être encore à la hausse. De nouvelles synergies sont créées, à hauteur de 250 millions d’euros en rythme annuel pour 2024. Ainsi, cela pourrait même permettre une progression à deux chiffes pour le taux de marge d’excédent brut opérationnel.

Atos, SIW et Bpifrance soutiennent le projet de Worldline.

Le président du conseil d’administration d’Ingenico, Bernard Bourigeaud se félicite sur la création d’un champion du paiement capable de rivaliser avec les plus grands acteurs mondiaux. Il ajoute que le rapprochement de Worldline et d’Ingenico a été approuvé par les conseils d’administration des deux conseils d’administrations.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire