Union de la Banque Postale avec CNP Assurances et HSBC : pour quelles raisons ?

Récemment, la Banque Postale a précisé sa nouvelle alliance et union avec CNP Assurances, qui devrait avoir lieu dans les semaines à venir. Cela fait presque deux ans que la banque travaille pour cette union, et ce projet appelé « Mandarine » devrait bientôt être finalisé.

En plus de ce rapprochement, la Banque Postale annonçait également récemment son souhait de se lier à HSBC France. De nombreux changements sont donc à venir du côté de la banque !

Union de la Banque Postale.

Mais pourquoi cette future union de la Banque Postale avec HSBC France ?

Cette alliance de la part de la Banque Postale peut vous paraitre être étonnante. En effet, cette banque se présente comme étant très populaire, disponible pour tous, qu’importe vos moyens. Au contraire, HSBC rassemble un nombre moins important de clients (10 millions contre 800 000 pour HSBC). Pour autant, cette alliance semble être intéressante de la part des deux acteurs, puisque la banque voudrait développer son rôle au près des entreprises et de la clientèle patrimoniale.

Le patron de la Banque Postale informe que ces deux projets sont des axes de développement très intéressants pour sa banque, qui pourraient permettre une croissance importante de cette dernière. Même si cette croissance peut être travaillée d’un point de vue interne, il est aussi tout à fait possible de la mettre en place en externe, grâce à l’union avec d’autres groupes qui pourraient apporter de nombreuses choses à la Banque Postale.

Cet article pourrait vous plaire : Changer de banque : est-ce aussi simple que l’on pourrait l’imaginer ?

Union avec CNP.

Alliance de la Banque Postale avec CNP

Bien que le rapprochement entre la Banque Postale et HSBC ne soit pas encore officiel, son rapprochement avec CNP devient quant à lui de plus en plus concret. La banque met tout en oeuvre pour qu’il se déroule de la meilleure manière, en renforçant la gestion des actifs. Pour cela, elle rapproche la gestion taux euro et crédit de la Banque Postale Asset Management et d’Ostrum, une banque du groupe de BPCE, filiale de Natixis. Cette alliance représente 435 milliards d’euros d’encours sous gestion.

L’alliance de la Banque Postale avec CNP implique également un renforcement de l’action de la banque dans le milieu de l’assurance. Cet accord fixé entre les deux banques devra être mis en place jusqu’en 2030.

Mais la Banque Postale ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’elle a également pris la décision de racheter 35% de la participation de Groupama chez LBP IARD, pour devenir le seul actionnaire de la filiale. Cela précise le fait que la Banque Postale souhaite de plus en plus se tourner vers l’assurance, du fait que cette société s’occupe de produits d’assurance-dommages pour les particuliers.

Tous ces changements de la part de la Banque Postale sont mis en place pour rivaliser avec la présence des taux de plus en plus bas. La banque se diversifie, elle élargit son action pour tenter de toucher de plus en plus de clients. Dans les futurs mois, nous devrions très vite savoir si cette lignée se poursuit, et si la Banque Postale prend la décision de s’allier avec HSBC France.

Découvrez cet article : Le patron de la Société Générale affirme que la banque pourrait fusionner avec d’autres banques

Commenter