Piratage carte bancaire : que faire si sa carte bleue est piratée ?

Au cours des dernières années, les piratages de cartes bancaires ont connu une hausse. Personne n’est à l’abri d’une telle fraude et les cartes bleues ne sont à l’abri nulle part. Heureusement, quelques procédures permettent de lutter contre le piratage de carte bancaire. Dans cet article, retrouvez nos conseils pour éviter de vous faire pirater votre carte bleue.

Piratage : définition et évolution

Le piratage de carte bancaire signifie utiliser la carte bleue d’une personne sans son autorisation pour faire des achats et/ou pour retirer de l’argent. Très souvent, la substitution des informations bancaires a lieu lors d’achat en ligne ou en cas de vol ou de perte de sa carte bancaire.

piratage carte bancaire

Ces dernières années, les piratages de cartes bancaires n’ont cessé d’augmenter. En 2016, le nombre de victimes avait atteint un million et demi (un chiffre qui a doublé en quatre ans). Dans une étude publiée dans le journal IEEE Security & Privacy (IEEE = Institute of Electrical and Electronics Engineer), des chercheurs de l’université de Newcastle au Royaume-Uni révèlent qu’il est très facile pour les pirates de pirater un compte bancaire : il ont seulement besoin d’un ordinateur, d’internet et de six secondes. Mais quelles sont les sources du piratage ?

Ces sources peuvent être :

  • La récupération d’une carte bancaire à la suite d’une perte ou d’un vol ;
  • L’interception de la carte bleue lorsqu’une banque l’envoie à son titulaire ;
  • Un numéro de carte falsifié ou usurpé et utilisé ensuite pour des paiements frauduleux (ceux sur internet sont les plus fréquents).

Quelles sont les techniques de piratage ?

Différentes techniques de piratage peuvent être employées. Les principales sont :

  • Le phishing ou hameçonnage qui consiste à obtenir les données de cartes bancaires via l’envoi d’un mail attirant l’utilisateur vers un site frauduleux ayant l’apparence d’un site fiable et de confiance. En vous soutirant les informations de votre compte bancaire, le fraudeur pourra ensuite les utiliser à votre détriment.
  • L’utilisation du Wi-Fi public : les Wi-Fi publics et gratuits sont très pratiques, mais ils sont dangereux. En effet, une connexion publique signifie que tout le monde peut y accéder, mais pire encore, que l’ensemble du trafic réseau est transmis en clair. Conséquence : tout le monde peut capter les données décrivant vos faits et gestes sur le web. Ainsi, si vous achetez en ligne avec votre carte bleue, les données de votre carte renseignées lors du paiement pourront être facilement captées. Une aubaine pour les pirates !
  • La technique du clonage qui consiste à copier les pistes magnétiques de la carte bancaire avec un lecteur à mémoire. Le code secret de la carte peut également être copié avec une caméra par exemple.
  • L’apparition d’un logiciel malveillant : un virus s’installe sur votre ordinateur ou smartphone afin d’espionner le navigateur web et d’enregistrer les différentes données renseignées dans les formulaires de sites web. Si vous effectuez des achats en ligne avec votre carte bleue, le virus pourra donc enregistrer vos données bancaires.

Piratage de carte bancaire : que faire ?

Si votre carte bleue est piratée, la première chose à faire est de faire opposition sur votre carte bancaire le plus vite possible afin de la bloquer. Ensuite, il vous suffira de demander le remboursement des diverses opérations frauduleuses.

Faire opposition

Pour faire opposition, contactez le 0 892 705 705 (quelle que soit votre banque) à tout moment (numéro ouvert 24h/24 et 7j/7). Une fois l’opposition mise en place, votre carte bancaire sera bloquée. Les pirates ne pourront ainsi plus utiliser ses numéros.

A noter : n’oubliez pas de confirmer votre opposition à votre banque par écrit.

Demander un remboursement

Une fois que l’établissement bancaire est informé du piratage de la carte, la banque doit empêcher son usage. Si des opérations de paiement non autorisées ont eu lieu, la banque devra :

  • Rembourser les opérations non autorisées.
  • Rétablir le compte en banque débité dans l’état dans lequel il serait si les opérations n’avaient pas eu lieu.

Information importante : les opérations de paiement non autorisées sont à déclarer dans les 13 mois suivant la date de débit sur le compte. Passé ce délai, la demande ne pourra plus être reçue.

conseils pour éviter de se faire pirater sa carte bleue

En revanche, la banque pourra décider de ne pas vous rembourser si :

  • Il y a fraude de votre part.
  • Elle prouve que vous avez fait preuve d’une grande négligence. Par exemple, vous avez livré le code secret de votre carte à une tierce personne.

Piratage carte bancaire : comment se prémunir de cette fraude ?

Un piratage de carte bancaire nécessite du temps et de l’énergie pour y faire face. Mais pour éviter cette mésaventure, quelques précautions sont à prendre. Voici des actions à mettre en place pour limiter au maximum un piratage de sa carte bleue.

Installer un logiciel de sécurité sur votre PC

Ceci est fondamental ! En revanche, il convient d’installer un antivirus puissant doté d’un pare-feu et d’un navigateur web sécurisé.

Installer un anti-malware

Certains antivirus proposent une protection contre les logiciels malveillants. Mais pour davantage de sécurité, il est conseillé d’installer un anti-malware en parallèle d’un antivirus.

Réaliser des achats en ligne sur des appareils sécurisés

Si vous envisagez de faire des achats sur internet, il est déconseillé d’utiliser l’appareil d’une tierce personne. Utilisez seulement votre appareil sécurisé.

Autre point important : n’achetez jamais sur internet depuis des appareils proposés dans des lieux publics. Si cela vous arrive, voici les précautions à prendre :

  • Supprimez votre historique de navigation.
  • N’enregistrez pas vos informations de connexion.
  • Vérifiez que personne ne voit votre écran.
  • Déconnectez-vous dès que vous avez terminé.

Achetez que sur des sites de confiance

Aujourd’hui, acheter en ligne est très simple et rapide. Mais tous les sites ne font pas preuve de fiabilité. Pour éviter d’être piégé, n’achetez que sur des sites fiables et réputés.

Au moment de passer à l’achat, n’oubliez pas de vérifier qu’un système de paiement sécurisé est mis en place.

Pensez à sécuriser votre compte e-mail

Si un pirate parvient à accéder à votre compte e-mail, ceci signifie qu’il pourra extraire de nombreuses informations à partir de vos messages reçus et envoyés. Il sera ainsi en mesure de réinitialiser vos mots de passe liés à votre adresse e-mail et ceux de votre espace personnel si vous êtes client d’une banque en ligne (voir notre comparatif des meilleures banques en ligne 2019).

Pour éviter tout problème, pensez donc à sécuriser votre compte e-mail. Pour cela, vous pouvez :

  • Créer un mot de passe fort.
  • Utiliser une question secrète.

Analysez régulièrement vos comptes bancaires

Cette vérification régulière vous permettra de détecter des opérations anormales sur votre compte et ne provenant pas de vous. Vous pourrez ainsi réagir au plus vite !

N’oubliez pas que personne n’est à l’abri d’un piratage de carte bancaire. C’est pourquoi il est important d’agir de manière proactive pour limiter les risques et vous rendre moins vulnérable. Prenez donc vos précautions le plus tôt possible en mettant en place nos conseils pour éviter tout risque de piratage !

Pour plus de lecture :

Commenter