Faire opposition sur sa carte bancaire : comment lutter contre une fraude à la carte bleue ?

En cas de vol ou de perte de sa carte bleue, il est important que le titulaire fasse rapidement opposition pour éviter toute utilisation frauduleuse. La marche à suivre est similaire entre banques en ligne et physiques. Voici comment faire opposition sur votre carte bancaire et un aperçu sur les fraudes existantes.

Fraude carte bancaire : l’importance de détecter un usage frauduleux de sa carte bleue

Malheureusement, les fraudeurs redoublent d’ingéniosité pour détourner les cartes bancaires. Les fraudes les plus classiques sont :

  • L’utilisation de sa carte bleue par une tierce personne à la suite d’un vol ou de la perte de sa carte bancaire. Ici, la personne ayant volé ou récupéré la carte l’utilise pour son propre compte.
  • L’utilisation des identifiants liés à sa carte bleue à la suite d’un paiement en ligne. Ici, des pirates se servent des identifiants récupérés pour effectuer des achats.
  • Une copie de la piste magnétique de la carte bancaire possible grâce à un dispositif de copie.

faire opposition carte bancaire

Un piratage de votre carte bancaire peut avoir lieu chez des commerçants, sur internet ou dans des distributeurs automatiques. Aujourd’hui, les fraudes chez les commerçants tendent à disparaître au profit de celles en ligne. Pour limiter tout détournement de votre carte bancaire lors de vos achats sur internet, il est essentiel de réaliser vos emplettes uniquement sur des sites proposant un paiement sécurisé. En revanche, certains sites marchands gardent les coordonnées de leurs clients. Dans ce cas, vos données doivent être conservées sous forme cryptée et les sites doivent protéger leurs serveurs automatiques.

Concernant les fraudes dans les distributeurs automatiques, ces dernières peuvent prendre la forme d’un vol de la carte bancaire, de l’argent retiré et du code confidentiel. Des fraudeurs peuvent également observer le code composé et subtiliser ensuite la carte bancaire.

Fraude à la carte bancaire : qui est concerné ?

Vous êtes victime d’une fraude à la carte bancaire si vous remarquez que :

  • Vos coordonnées bancaires ont été utilisées pour faire des achats sur internet.
  • Vous n’êtes pas l’auteur de ces emplettes (et s’il ne s’agit pas d’une personne utilisant habituellement la carte bancaire pour acheter).
  • Vous avez toujours votre carte bancaire avec vous.

Note importante : si vous êtes victime d’une fraude à la carte bancaire, mais que vous n’avez plus votre carte bleue en votre possession, vous devez tout de suite signaler la perte ou le vol de votre carte, puis porter plainte.

Comment faire face à une fraude à la carte bleue ?

Si vous êtes victime d’une fraude à la carte bancaire, vous devez agir vite en faisant opposition :

  • Dès la perte ou le vol de votre carte bancaire constatés.
  • Dès que vous remarquez des opérations anormales sur votre compte en banque.

Il est essentiel d’agir vite (dans les 2-3 jours maximum) ! Une fois enclenchée, l’opposition prendra effet tout de suite et deviendra irréversible. Par exemple, si le titulaire retrouve sa carte bancaire après l’avoir cru volée ou perdue, ce dernier ne pourra plus l’utiliser. Il ne pourra pas non plus annuler sa demande d’opposition.

Pourquoi faire opposition sur sa carte bleue ?

La plupart du temps, une opposition sur la carte bleue est enclenchée à la suite d’une perte ou d’une utilisation frauduleuse de sa carte bleue (avec ou sans vol). Une carte bancaire est sous la responsabilité de son titulaire ; en cas de problème, il faut donc agir dès la constatation du vol, de la perte ou de l’usage frauduleux. La plupart du temps, une utilisation frauduleuse n’est pas remarquée tout de suite à la différence d’une perte ou d’un vol. En effet, une telle utilisation est constatée grâce à la consultation de ses comptes bancaires ; or tout le monde n’a pas le réflexe de les vérifier tous les jours.

En faisant opposition, vous empêcherez la personne ayant volé ou récupéré votre carte bleue de l’utiliser pour faire des achats ou de puiser dans votre compte en banque.

Opposition carte bancaire : les étapes

L’opposition sur la carte bancaire se divise en plusieurs étapes.

Opposition par téléphone

Pour faire opposition tout de suite, composez le 0 892 705 705 (numéro commun à toutes les banques) ouvert 24h/24 et 7j/7. Lors de votre appel, le numéro de votre carte bleue (16 chiffres) et sa date d’expiration vous seront demandés. Autre point important : un numéro d’enregistrement vous sera délivré. Ce dernier est à garder précieusement puisqu’il vous permettra de garder une trace de votre appel si une contestation a lieu.

Depuis l’étranger, le centre d’opposition est joignable au +33 442 605 303.

fraude carte bancaire

Dépôt de plainte

Si votre carte bancaire a été volée ou si celle-ci a été utilisée pour faire des achats, vous devrez porter plainte à la gendarmerie ou au commissariat. Un récépissé vous sera remis. Vous devrez le garder et le remettre à votre banque.

Déclaration écrite

Une contestation écrite devra être envoyée à votre banque en lettre recommandée avec accusé de réception. N’oubliez pas d’y joindre les pièces justificatives comme la déclaration de perte et le récépissé de dépôt de plainte. Cette contestation par écrit vous dégagera de toute responsabilité si votre carte bleue est utilisée contre votre gré.

Vérification de vos relevés bancaires

Une fois ces étapes franchies, consultez avec attention vos relevés de banque. En effet, si votre demande a été faite dans les délais, votre banque devra vous rembourser les différents paiements effectués sans votre acceptation.

Faire opposition sur sa carte bancaire est une étape cruciale ! Elle doit être mise en oeuvre immédiatement ! En effet, si le titulaire ne fait pas opposition tout de suite, il peut être accusé de négligence de la part de sa banque. Il pourra également être redevable des sommes prélevées à tort. N’oubliez donc pas de faire opposition immédiatement ! Sa date de mise en place est très importante, car elle définit le moment à partir duquel le titulaire de la carte bancaire ne peut plus être considéré comme responsable des montants prélevés injustement. A partir de ce moment-là, le titulaire devra jeter régulièrement un oeil à ses comptes et il disposera de 70 jours (à partir de la date d’édition de son relevé bancaire) pour communiquer à sa banque toutes les opérations réalisées contre son gré.

Quels sont les frais engendrés à la suite d’une opposition sur sa carte bancaire ?

Très contraignante, une opposition sur la carte bancaire entraîne également des frais.

Pour le titulaire, les frais pouvant être engendrés sont :

  • Les frais d’opposition.
  • Les frais liés à l’achat d’une nouvelle carte bleue.
  • La franchise d’un montant de 50 euros (possibilité).

Voir notre comparatif des cartes bancaires gratuites.

Opposition et remboursement : qu’en est-il ?

Si des opérations frauduleuses ont été réalisées avec votre carte bleue avant votre demande d’opposition, votre banque devra vous rembourser les opérations dont le plafond a dépassé 50 euros. En revanche, elle ne devra pas vous rembourser si :

  • Le plafond des opérations n’a pas atteint la somme de 50 euros.
  • Elle peut prouver que vous avez été d’une importante négligence.
  • Les opérations ont été réalisées sans l’usage du code secret de la carte bleue.

Pour les opérations frauduleuses réalisées après la demande d’opposition, la banque devra vous rembourser l’ensemble des opérations ayant eu lieu.

opposition sur la carte bleue

=> Si votre carte bancaire n’a été ni perdue ni volée, mais que vous êtes victime d’une fraude, l’établissement bancaire se doit de rembourser les opérations à partir de la date de réception de votre contestation. Vous avez 13 mois pour faire la démarche.

Conseils pour éviter un vol et une fraude à la carte bancaire

Personne n’est à l’abri d’une fraude à la carte bancaire ! Pour limiter au maximum les vols et fraudes à la carte bleue, voici nos conseils pratiques :

  • Tapez le code secret de votre carte bleue à l’abri des regards.
  • Gardez votre code secret… secret. Ne le notez pas sur un bout de papier et ne le laissez pas dans votre sac, téléphone portable, portefeuille…
  • Pour les paiements sur internet, utilisez un antivirus, pare-feu et logiciel anti-espion.
  • Effectuez de manière régulière des analyses antispyware et antivirus sur votre ordinateur et téléphone portable. Ceci permet d’éviter la présence de logiciels espions pouvant capter les données de votre carte bleue.
  • Pensez à mettre régulièrement à jour votre logiciel antivirus sur l’ensemble de vos terminaux (mobile, ordinateur, tablette…). Les mises à jour régulières permettent de lutter contre les derniers logiciels espions.
  • Si vous recevez des e-mails vous demandant un mot de passe ou le numéro de votre carte bancaire, ne répondez pas, et ce, même si vous pensez connaître l’émetteur.
  • Lors de vos achats en ligne, utilisez seulement des sites marchands réputés et fiables. Vérifiez également qu’un système de paiement sécurisé est mis en place pour effectuer vos règlements en toute sécurité. Et si vous cherchez un moyen de paiement en ligne sécurisé, voici nos conseils pour trouver celui qu’il vous faut.
  • Utilisez plutôt les systèmes de paiements en ligne proposés par votre banque : cette dernière peut vous fournir un numéro de carte bancaire unique à utiliser qu’une seule fois.
  • Evitez d’utiliser des ordinateurs publics pour faire des achats sur internet.

Si en consultant vos comptes bancaires, vous remarquez qu’un paiement ne vient pas de vous, il faut donc agir rapidement en faisant opposition sur votre carte bleue !

Pour aller plus dans les problèmes liés à la carte bancaire, voici :

Commenter