Une banque en France se met à taxer les dépôts

Cela peut vous surprendre, mais dernièrement, une autre banque a pris la décision de taxer les dépôts en France. Il s’agit de la banque UBS ou Union de Banques Suisses. Cette banque projette de taxer à ces clients une partie de ce que la Banque centrale européenne demande aux banques pour les dépôts excédentaires.

Qui pourra être concerné par cette taxe des dépôts ?

Le fait de taxer les dépôts n’a pas encore été mis en place par la banque, mais cela entrera bel et bien en jeu courant de l’année 2020, en Avril. Pour autant, si vous ne déposez que des sommes minimes sur votre compte en banque, vous ne devriez pas avoir à vous inquiéter. Vous n’êtes pas la cible visée par la mise en place de cette règle.

Seuls les clients dits « en gestion libre » seront taxés, et bien que la banque n’ai pas communiqué sur la somme à partir de laquelle les taxes seront appliquées, on peut s’imaginer qu’elle sera conséquente.

Mais pourquoi taxer les dépôts pour les banques ? En France, il ne s’agit pas de la première banque à choisir cette voie, puisque Lombard Odier avait déjà signalé taxer les dépôts majeurs de ses clients. Si de plus en plus de banques se mettent à fonctionner de cette manière, cela est lié aux règles de la Banque centrale européenne. En effet, lorsqu’une banque dépose des liquidités excédentaires, elle reçoit une pénalité de la part de la BCE.

Ces banques souhaitent donc s’alléger des coûts de ces pénalités, en en demandant une partie aux clients qui souhaitent déposer une somme importante. Ces pénalités sont très lourdes à porter par les banques, et c’est une solution que de plus en plus d’entre elles décident de suivre, pour les raisons que nous venons de vous expliquer.

 

Désir de taxer les dépôts.

Les dépôts sont-ils déjà taxés dans d’autres pays ?

Taxer les dépôts n’est pas nouveau, et de plus en plus de banques, en Europe, décident de suivre cette décision. En Allemagne par exemple, de nombreuses banques ont déjà pris la décision de taxer les dépôts de leurs clients, pour réduire le coût des pénalités de la BCE.

Dans d’autres pays, tels que l’Italie, on peut noter que UniCredit affiche également sa décision de taxer les dépôts dès 2020. Pour la banque italienne, cela concernera les dépôts au dessus de 100 000 euros.

Bien que ces changements puissent vous paraitre être étonnants, sachez que toutes les banques n’appliqueront pas ces taxes. Et qu’il vous sera encore possible de trouver des banques sans frais. Pour autant, nous pouvons comprendre cette nécessité pour les banques, de part le coût des pénalités.

Les banques commerciales vont-elles aussi décider de taxer les dépôts ?

C’est une question que se posent de nombreuses personnes. Pour autant, on ne compte pas de banque commerciale en France qui ai décidé de suivre ces mesures. Pour autant, ce n’est pas quelque chose qu’elles mettent de côté. Il faut donc s’attendre à ce que cette décision puisse arriver à un moment.

Comme l’explique Jean-Frédéric de Leusse, le but des banques est de permettre aux clients d’investir et de développer leur patrimoine. Elles ne souhaitent pas s’occuper uniquement de la gestion des dépôts. Ce qui représente une tâche qui coûte cher pour ces banques. Ainsi, la taxe sur les dépôts pourrait donc concerner de plus en plus de banques en 2020 et dans les années à venir.

Taxer les dépôts pour s’ajuster aux directives de la BCE

Comme vous l’aurez compris, tout cela est mis en place dans le but de s’ajuster aux directives de la BCE. Et de baisser le coût des dépôts pour les banques. En terme général, les banques qui décident de suivre ce chemin pourraient mettre en place un taux d’intérêt négatif pour leurs clients.

Taxe sur les dépôts.

De nombreuses banques expriment déjà souhaiter suivre cette voie, comme c’est le cas de Rothschild & Co qui souhaiterait taxer les dépôts de ses clients. Pour UBS, la banque Suisse, ce taux négatif est mis en place à partir d’un dépôt de 500 000 euros.

Ce système qui intéresse de plus en plus de banques ne donne pas l’impression de s’estomper au fil des années, bien au contraire. C’est quelque chose à laquelle vous devrez penser si vous vous apprêtez à réaliser un dépôt important.

Taxer des dépôts : notre conclusion

Comme vous aurez pu le voir, taxer les dépôts devient une envie générale du côté des banques. Pour autant, nous tenions à rappeler que cette taxe ne concerne pas tous les dépôts. Et que seuls les dépôts les plus importants devront y prêter attention. De plus, toutes les banques n’appliquent pas encore cette taxe. Ce qui vous laisse une certaine marge de manœuvre si vous avez des dépôts conséquents à réaliser.

C’est une généralité qu’il faudra cependant prendre en compte pour les prochaines années. Puisqu’il s’agit d’une solution intéressante pour les banques, qui ne devraient pas se priver de la mettre en place.

Découvrez cet article : Test de N26 : avis, enquête et opinion d’une néo-banque qui plaît aux voyageurs.

Commenter