Peut-on payer avec un billet déchiré ?

Il vous est certainement déjà arrivé de réaliser que votre billet de banque était déchiré, ou même qu’une partie du papier s’était arrachée. Dans ce cas, vous pouvez être pratiquement sûr qu’aucun commerçant ne l’acceptera comme moyen de paiement. Votre premier réflexe peut donc être, dépité, de le jeter. Idem si vous remarquez une brûlure ou une tâche sur le papier.

Heureusement pour vous, il est possible d’échanger votre billet détérioré, s’il l’a été de manière non intentionnelle. Il vous suffit pour cela de vous tourner vers la Banque de France. Nous vous expliquons dans cet article comment faire.

Les billets de banque s’usent plus rapidement qu’on ne le croit

Saviez-vous que le premier billet de banque aurait été créé en Chine il y a plus de 1 000 ans ? Très facile à produire, transporter et surtout économique, ce moyen de paiement s’est progressivement imposé au reste du monde pour faciliter les échanges. Produit aujourd’hui par les différentes banques centrales, il passe des distributeurs de liquide aux poches des particuliers, en passant par les sacs de convoyeurs et les caisses enregistreuses des commerces, introduit puis réintroduit tout au long de sa durée de vie.

Comment échanger un billet déchiré sans en perdre la valeur ?

Finalement, cette dernière est potentiellement infinie, car un billet de banque n’est pas conçu pour être retiré de ce circuit monétaire (sauf si le pays décide de se munir d’une nouvelle monnaie, comme la France avec l’euro). Cette utilisation continue implique que nos billets s’usent progressivement. On a d’ailleurs calculé l’espérance de vie d’un billet de 20 euros. Elle ne dépasserait pas les deux ans !

En effet, un billet de banque risque à tout moment d’être déchiré, tâché voir même brûlé. Ce qui pose problème car au delà de ce petit bout de papier, c’est la somme qu’il représente que vous risquez de perdre par inadvertance

Peut-on utiliser des billets déchirés ?

En principe, non. En effet, si l’aspect de votre billet de banque est trop altéré, il ne pourra pas être utilisé et un commerçant est parfaitement en droit de vous le refuser si vous présentez un billet taché ou déchiré pour régler un achat.

Avant de vous précipiter dans l’agence de votre banque la plus proche, sachez que les établissements commerciaux ne sont pas tenus de vous les échanger. En effet, cette mission incombe en réalité à la Banque Centrale, soit la Banque de France (BDF) ou toute autre banque centrale d’un pays européen faisant partie de la zone euro. Dans certains cas, vous pourrez cependant vous rendre dans votre bureau de Poste, puisque cette dernière bénéficie d’une autorisation émise par la Banque de France. Il vous suffira dans ce cas de vous rendre au guichet dédié aux particuliers.

Peut-on échanger un billet endommagé ?

Votre meilleure option sera donc d’échanger votre billet défectueux. Selon votre situation, la démarche sera légèrement différente. Vous pouvez commencer par vous rendre à la succursale de la Banque de France la plus proche (pour la trouver, rendez-vous sur : www.banque-france.fr). Allez ensuite au guichet d’accueil, qui dans la plupart des cas vous échangera immédiatement votre billet en le remplaçant par un billet en bon état. Votre billet sera bien évidemment vérifié au préalable pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux. On vous demandera également de témoigner de la détérioration non intentionnelle de votre billet avant de vous en restituer un nouveau. Des frais vous seront également parfois réclamés.

Peut-on payer avec un billet abimé ?

Elle pourra également préférer vous rembourser le montant du billet en réalisant un virement sur votre compte. Cette méthode est le plus souvent privilégié si la personne au guichet à un doute sur l’authenticité de votre billet. Dans ce cas, on vous demandera également votre pièce d’identité (au cas où vous seriez un faussaire). Si la surface restante de votre billet est supérieure à la moitié de sa surface, la totalité vous sera restituée. Dans le cas contraire, et si la somme à rembourser est supérieure à 800 euros, vous n’aurez sûrement droit qu’à un remboursement partiel.

Dans tous les cas, vous serez contraint de vous déplacer en personne, puisque la Banque de France refuse catégoriquement de remplacer ou rembourser un billet déchiré qui aurait été envoyé par la Poste. Vous ne pourrez donc pas échapper à une petite visite à l’antenne la plus proche de chez vous. Il est également intéressant de savoir que la Banque de France accepte d’échanger les francs comoriens et Pacifique, uniquement à Paris cependant (l’antenne parisienne se trouvant dans le 6e arrondissement).

Comment se déroule l’échange

L’échange de votre billet déchiré sera le plus souvent gratuit. Dans certains cas, on peut cependant vous demander de vous acquitter de frais de 10 centimes si vous avez une quantité importante à échanger.

N’oubliez pas non plus de vous munir d’une pièce d’identité, qui peut vous être demandé si l’authenticité de votre billet est remis en cause. Si les dommages causés à votre billet son minime (s’il y a une toute petite inscription sur le papier, par exemple), l’échange sera refusé sur le principe que votre billet est parfaitement valable et ne peut être refusé par les commerçants.

Si la Banque de France doute de votre bonne foi et considère que la détérioration était intentionnelle, elle refusera de vous le reprendre et de vous rembourser, et peut même le conserver pour éviter qu’il ne soit remis en circulation.

Conclusion : que faire d’un billet déchiré

Vous êtes désormais rassuré, un billet de banque déchiré ne signifie pas nécessairement que vous en ayez perdu le montant. Votre billet, même endommagé, garde sa valeur (à condition qu’il ne s’agisse pas d’un faux) et vous pouvez donc parfaitement l’échanger, si vous avez le courage de vous rendre à l’annexe de la Banque de France la plus proche de chez vous (ou éventuellement dans un bureau de poste). N’oubliez pas non plus que si un commerçant vous rend la monnaie avec un billet brûlé, taché, ou déchiré, vous avez parfaitement le droit de ne pas l’accepter. Cela vous évitera un déplacement inutile.

Commenter