Le talk to pay, la reconnaissance vocale pour payer en ligne

Désormais, il est maintenant possible d’utiliser le système de reconnaissance vocale pour payer en ligne en France. Ce système est appelé talk to pay, et il permettrait de garantir une meilleure sécurité pour les personnes qui souhaitent effectuer des achats en ligne. Ce système de reconnaissance serait plus fiable que l’habituel sms que l’on reçoit pour confirmer nos achats. Cela pourrait également permettre davantage de sécurité en cas de perte ou de vol de la carte bancaire.

La reconnaissance vocale pour améliorer la sécurité

La reconnaissance vocale se présente comme étant le nouveau moyen le plus sûr pour régler ses achats sur internet. Cela a pu être affirmé après près de 5 ans de tests, qui ont été menés sur plus de 600 utilisateurs. Avec l’aval de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, la Banque Postale a donc pu mettre en place ce système de règlement inédit.

Comment fonctionne ce système ? La Banque Postale propose la reconnaissance vocale à tous ses clients. Pour pouvoir l’utiliser, ces clients devront débourser une dizaine d’euros par an. Lorsque vous faites un achat en ligne, au lieu de renseigner votre numéro de carte bancaire comme vous en avez l’habitude, vous pourrez tout simplement vous contenter de parler. Vous recevrez un appel et il vous suffira de répondre et de répéter la phrase type que vous avez enregistrée. Lorsque votre voix est reconnue par le système, un sms avec un code à usage unique vous est envoyé, et le paiement est effectué.

Grâce à ce nouveau système, la sécurité de vos achats est renforcée. En effet, alors qu’il pouvait être simple de voler votre carte et de s’en servir sur internet, il faudra maintenant que le système reconnaisse votre voix pour que le paiement soit accepté. Cela rendra donc les fraudes beaucoup plus difficiles. On note que le commerce en ligne est responsable de 60% des fraudes bancaires. C’est donc une réelle sécurité, qui pourrait permettre de diminuer ce pourcentage de fraude.

Parler pour payer.

En plus d’éviter la fraude à la carte bancaire, cela rend également plus compliqué le fait de pirater les comptes en ligne. Le pirate devra également reconstituer votre voix pour pouvoir se servir de vos comptes, et même avec des systèmes faits pour cela, c’est encore impossible à ce jour. Comme le dit Dijana Petrovska-Delacrétaz, de Télécom Sud Paris, « reconstituer une voix n’est pas à la portée du commun des mortels : il faut maîtriser statistiques et technologies de pointe et disposer d’un échantillon de voix à reproduire d’une bonne longueur (au moins 1/2 heure), prononçant des phrases variées et avec une excellente qualité sonore ». C’est donc une sécurité en plus que nous ne pouvons pas négliger.

Pour lutter contre les fraudes, ce système pourra également sécuriser votre carte bancaire, en désactivant automatiquement le cryptogramme qui est inscrit au dos de votre carte. De cette manière, les fraudeurs seront dans l’impossibilité de se servir de votre carte bancaire pour réaliser des achats. Pour que cette procédure soit mise en place, le client devrait recevoir une alerte sur son téléphone portable, l’informant d’une utilisation frauduleuse. S’il le souhaite, il pourra ensuite entamer la procédure d’opposition de sa carte.

Le talk to pay se répand

En plus de la Banque Postale, de nombreuses autres banques pourraient être intéressées par ce système de paiement unique. Actuellement, 9 autres banques sont en train de réaliser des tests pour leur permettre d’utiliser à leur tour le talk to pay.

Ainsi, il sera certainement bientôt possible d’étendre ce système à l’utilisation de nombreux clients. C’est une avancée dans la technologie, qui pourra permettre de garantir la sécurité de nombreux utilisateurs grâce à la protection de leur voix.

Retrouvez d’autre information sur le sujet avec notre article détaillé sur la sécurité du paiement en ligne.

Commenter