Quel est le plafond de retrait de ma carte bleue visa ?

Tout le monde ne le sait pas, mais l’utilisation d’une carte bancaire n’est pas illimitée. En effet, elle sera soumise à un plafonnement, aussi bien pour le montant de vos paiements par carte bleue que pour les retraits en liquide que vous allez réalisé au distributeur. Si vous n’êtes pas un grand dépensier, vous ne vous en rendrez sûrement pas compte, mais si votre carte bleue n’est pas adaptée à vos habitudes financière, vous pouvez vite vous retrouver gêné par un plafonnement de vos retraits par carte visa.

Car si vous dépassez ce montant, et peu importe que votre compte soit suffisamment provisionné, vous ne pourrez pas retirer de l’argent liquide. Dans de nombreuses situations (notamment à l’étranger), cela peut être très gênant, raison de plus pour connaître votre plafond et le rénégocier avec votre conseiller, si nécessaire.

Découvrez comment fonctionne ce plafonnement, et quel est le vôtre en fonction de votre banque, mais aussi de votre carte bancaire.

Pourquoi un plafonnement de mes retraits par carte bancaire ?

Le plafond de retrait de votre carte bancaire, qui correspond à une somme maximale que vous pourrez retirer en liquide dans un distributeur (et qui peut changer s’il s’agit d’un guichet de votre banque ou d’un autre établissement) permet d’une part de limiter les risques de fraudes à la carte bancaire (en cas de vol), mais aussi de vous aider à mieux gérer vos fonds. Ils seront plus ou moins importants en fonction de votre moyen de paiement (les plafonds les plus élevés étant ceux des cartes premium de type Gold ou Black).

Comment changer de plafond de retrait ?

Votre banque est obligée de vous communiquer le plafond de retrait de votre carte visa au moment de l’ouverture de votre compte. Ce dernier doit également figurer dans votre convention bancaire.

Sur quelle période fonctionne ce plafonnement ?

La plafonnement de votre carte visa se fera sur une période de 7 jours glissants. Concrètement, cela veut dire qu’une fois que vous aurez dépassé votre plafond de retrait, vous devrez attendre 7 ou 30 jours (à compter de cette date) pour pouvoir tirer à nouveau de l’argent liquide.

Si vous avez dépassé ce montant en plusieurs opérations de retrait, et que le premier a été fait le mardi, vous devrez attendre le mardi de la semaine suivante (et non le lundi) pour pouvoir tirer à nouveau de l’argent liquide.

Quel est le plafond de retrait de ma carte ?

Le plafond de retrait de votre bancaire sera différent en fonction de votre établissement bancaire, mais également de votre carte bancaire. Il peut également varier en fonction du guichet auquel vous retirez votre argent liquide, le plafonnement aux distributeurs de votre banque étant généralement plus élevés que pour ceux d’une banque concurrente.

Pour une carte de retrait

Si vous possédez une carte de retrait (qui ne permet que les retraits d’argent liquide aux distributeurs et non de régler chez un commerçant), votre plafond sera généralement assez bas. Elle convient donc mieux aux petits budgets, notamment puisque les frais associés à cette carte sont eux aussi minimes.

Voici les plafonds retrait carte visa selon votre banque :

  • La Caisse d’Epargne : 300 euros / 7 jours glissants ;
  • La Société Générale : 460 euros dans les distributeurs de la banque, 300 dans les autres ;
  • La Banque postale : 500 euros/ 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Agricole : 300 euros / 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Mutuel : 500 euros dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.

Pour une carte à autorisation systématique

Les cartes à autorisation systématique interroge automatiquement votre carte avant d’autoriser un paiement afin de s’assurer que vous disposez bien du solde nécessaire. C’est un bon moyen de vous éviter un découvert non autorisé et est donc pertinent si vous avez du mal à gérer vos finances. Elles sont par contre refusé aux péages et stations service.

Les plafonds seront les suivants selon votre banque :

  • La Caisse d’Epargne : 500 euros / 7 jours glissants ;
  • La Société Générale : à négocier avec votre conseiller ;
  • BNP Paribas : 450 euros/ 7 jours glissants ;
  • La Banque postale : 800 euros/ 7 jours glissants ;Le Crédit Agricole : 300 euros / 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Mutuel : 500 euros dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.

Pour une carte classique

Plus souple que les précédentes cartes bancaires présentées dans cet article, vous aurez une plus grande liberté dans la maitrise de votre budget avec une visa classique. Le plafonnement sera le suivant selon votre banque :

  • La Caisse d’Epargne : 300 euros par jour dans les distributeurs Caisse d’Epargne, 300 euros / 7 jours glissants dans les autres ;
  • La Société Générale : 460 euros dans les distributeurs de la banque, 300 dans les autres ;
  • BNP Paribas : 500 euros/ 7 jours glissants ;
  • La Banque postale : 1 000 euros dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.
  • Le Crédit Agricole : 1 500 euros / 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Mutuel : 500 euros dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.

Pour une carte Premium

Bien plus chères que les cartes classiques, les premium offrent également une plus grande liberté dans vos retraits, et sont donc indispensables si vous avez des besoins en trésorerie plus importants que la moyenne.

Plafond retrait carte visa : comment le connaître et en changer ?

Voici les plafonds retrait carte visa selon votre banque :

  • La Caisse d’Epargne : 1 500 euros / 7 jours glissants ;
  • La Société Générale : 770 euros dans les distributeurs de la banque, 900 euros pour les autres. ;
  • BNP Paribas : 2 000 euros / 7 jours glissants ;
  • La Banque postale : 1 500 euros dans les distributeurs de la banque, 900 euros pour les autres.
  • Le Crédit Agricole : selon vos besoins ;
  • Le Crédit Mutuel : 1 500 euros / 7 jours glissants.

Puis-je modifier mon plafond retrait carte visa ?

Si vous avez oublié vos plafonds, la première chose à faire est de les demander à votre conseiller (ou regarder sur votre convention de compte). C’est particulièrement important avant de partir en voyage, où vous aurez généralement des besoins en liquide plus importants (et où un éventuel blocage sera encore plus problématique).

Si vous jugez que vos plafonds sont trop faibles pour vos besoins financiers, vous pouvez les renégocier avec votre banque. Cette dernière pourra en effet les augmenter de manière temporaire (si vous les prévenez à l’avance) ou sur le long terme (en échange de frais bancaires).

La meilleure solution reste cependant de passer à une carte premium, qui vous permettra de tirer des sommes en argent liquide beaucoup plus importantes qu’une carte classique. Bien qu’elles coûtent souvent plus cher, elles vous permettront d’éviter des blocages dommageables (en particulier s’il s’agit de la carte de votre entreprise). Si vous avez besoin d’un plafond plus important pour partir en vacances ou couvrir des dépenses ponctuelles, une majoration de ces derniers sera cependant plus pertinente que le passage à une carte premium, dont le coût annuel sera alors trop élevé.

Evaluez cet article

Commenter