Comment défiscaliser facilement avec plusieurs dispositifs ?

Pour faire baisser le montant de ses impôts, il existe plusieurs dispositifs : les investissements financiers et immobiliers. Si le premier permet de réaliser des gains sur le court terme, le deuxième permet quant à lui de se construire un patrimoine pour ainsi obtenir des revenus sur le long terme sans pour autant avoir un apport personnel important.

Mais défiscaliser ne doit pas se faire selon le fruit du hasard et ceci demande la prise en compte de sa situation patrimoniale et fiscale, mais aussi de ses projets. Dans cet article, retrouvez les différents moyens mis à disposition pour une défiscalisation optimale.

Défiscaliser via les placements financiers : comment faire ?

Plusieurs placements financiers permettent de profiter d’un abattement fiscal non négligeable. Parmi les placements les plus intéressants, vous pouvez retrouver le Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) et le Plan d’Epargne en Action (PEA). Grâce à ces derniers, l’abattement fiscal est intéressant et parfois conséquent.

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) proposent également des produits d’investissement immobilier qui donnent la possibilité de profiter de dispositifs de défiscalisation.

Sinon, les contrats d’assurance-vie sont aussi un bon placement si vous envisagez de mettre en place une stratégie de défiscalisation.

Défiscaliser via la défiscalisation financière : comment s’y prendre ?

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier dans le but de défiscaliser, plusieurs dispositifs sont mis à votre disposition. Ces derniers ont pour objectif de vous motiver à investir dans l’immobilier.

La Loi Pinel

La Loi Pinel est destinée aux contribuables français payant leurs impôts en France et souhaitant acheter un bien neuf dans le but de le louer. Avec la Loi Pinel, le propriétaire du bien profite d’une réduction fiscale comprise entre 12 et 21% du montant de l’investissement (ce pourcentage varie selon la durée de location).

défiscalisation

La Location Meublée Non Professionnelles (LMNP)

Si l’ensemble des revenus relatifs à la location ne dépassent pas les 23 000 euros par an, la Location Meublée Non Professionnelle accorde une défiscalisation. Dans le cas du LMNP, les gains locatifs et les charges relatives au bien peuvent ainsi être déduites des revenus globaux.

La Loi Censi-Bouvard

Cette loi concerne les personnes ayant acheté un bien et le louant meublé (bail de 9 ans minimum). Avec ce dispositif, le propriétaire peut bénéficier d’une baisse d’impôts de 11% sur le coût du bien.

La Loi Monuments Historiques

Cette loi est destinée aux propriétaires de biens classés dans la catégorie Monuments Historiques ou dans l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Cette mesure a pour objectif de favoriser la restauration et l’entretien de ce type de biens. Avec la Loi Monuments Historiques, le propriétaire doit garder son bien pendant 15 ans minimum et les dépenses relatives aux travaux de rénovation ainsi que les intérêts des emprunts sont déductibles des revenus fonciers.

La Loi Malraux

La Loi Malraux concerne les propriétaires de biens anciens souhaitant les rénover en vue de les louer pendant 6 ans minimum. Ce projet de restauration doit coûter 100 000 euros minimum.

Avec cette loi, les fonds investis dans la rénovation pourront être déduits du revenu global du propriétaire, mais dans la limite des 100 000 euros.

Pour plus d’informations sur les dispositifs de défiscalisation, rendez-vous sur https://www.defiscalisation-france.fr/ qui vous proposera différentes solutions de défiscalisation selon votre situation.

Evaluez cet article

Commenter