Comment vérifier un chèque de banque et s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux

Les chèques de banque font partie des méthodes de paiement les plus sûres, notamment pour régler un montant important, mais aussi pour différer le paiement dans le temps (en demandant à son bénéficiaire d’attendre quelques jours ou semaines avant de l’encaisser).

Encore faut-il que le chèque que vous venez d’accepter ne soit pas un faux. En effet, lorsque vous acceptez un chèque de banque comme moyen de paiement, vous devez prendre certaines précautions pour vous assurer que vous n’avez pas entre les mains un faux. Comment vérifier un chèque de banque ? Quels sont les éléments à regarder avant de laisser votre acheteur partir. Nous vous donnons toutes les clés pour accepter un paiement par chèque en toute sérénité.

Pourquoi accepter un chèque de banque

A l’heure où pratiquement tous les français possèdent une carte bancaire et où le paiement par mobile tend à se généraliser, régler ses achats par chèque peut paraître légèrement désuet. Et pourtant, le chèque de banque fait partie des méthodes les plus fiables et sécurisées pour payer et se faire payer, en particulier si le montant à régler est important

En effet, les chèques de banque (quand ils sont vrais) sont systématiquement émis par une banque, et donc approuvés par cette dernière. Cela permet donc d’éviter les impayés, puisque pour que votre établissement bancaire accepte de vous délivrer un chèque de banque, elle devra vérifier au préalable que votre compte est suffisamment approvisionné et que vous disposez du montant du chèque. Dans certains cas, elle pourra même le bloquer jusqu’à son encaissement.

Attention car tous les chèques ne sont pas considérés comme des chèques de banque. En effet, il s’agit d’un service payant, sauf pour les détenteurs d’un livret A (dans ce cas, vous aurez le droit à l’émission d’un chèque de banque par an gratuitement). A ne pas confondre donc avec un chèque classique, tiré d’un carnet de chèques.

Comment vérifier un chèque de banque : quelles sont les étapes à suivre pour s'assurer qu'il est authentique.

Pour les commerçants, ou si vous devez vous faire verser une somme importante d’un particulier (la loi interdisant de tirer plus de 1 000 euros en liquide), le chèque de banque est le moyen le plus fiable de se faire régler un service ou un bien. Vous n’aurez plus de soucis avec les mauvais payeurs, à la condition qu’il s’agisse bien d’un vrai chèque.

Les différentes étapes pour vérifier un chèque de banque

Avant de l’accepter, il va donc falloir prendre quelques précautions pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux. Le chèque de banque ressemble beaucoup à un chèque classique. Et la principale différence est qu’il est émis par un établissement bancaire, et non pas par un particulier.

Pour cela, il est conseillé de le placer directement face à une source de lumière (comme une lampe) pour observer le filigrane et les semeuses (deux silhouettes de femmes qui se trouvent à gauche et à droite de tous les chèques).

Voici les différentes étapes à suivre scrupuleusement afin de vérifier un chèque bancaire.

Vérifiez que le chèque ait bien un filigrane normalisé

Pour éviter l’émission de faux chèques de banque, ces derniers ont été normalisés depuis 2009 et sont donc tous dotés d’un filigrane intégré au papier. Similaire à celui que vous pouvez retrouver sur les billets de banque, mais aussi sur vos pièces d’identité, il permet de sécuriser ce mode de paiement. Situé au dos de votre chèque, il est visible par transparence (d’où l’importance de le mettre devant une source de lumière) et contient la mention « chèque de banque » (encadrée en haut et en bas par deux flammes rayées et par deux semeuses qui se font face de part et d’autre de votre chèque et dont les remplissages clairs et sombres seront inversés sur les deux silhouettes).

Le motif est directement intégré au papier, et non pas imprimé pour distinguer les vrais chèques des faux. Il couvrira une grande partie de votre chèque.

Faites cependant attention, car un bon faussaire sera capable de contre-faire le filigrane d’un chèque. Pour le déceler, vous allez devoir faire très attention à d’éventuelles différences d’écriture, ou à des traces de grattage au dos de votre chèque.

Faites également bien attention au format du chèque qui lui aussi est normé. Il devrait mesurer 175 mm sur 80 mm.

Comment s'assurer qu'un chèque n'est pas un faux ?

Restez tout de même prudent, car même si le chèque que vous avez entre les mains comporte bien un filigrane, vous devrez suivre les prochaines étapes pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux.

Comment vérifier un chèque de banque : Contactez la banque

La seconde étape après avoir vérifié l’aspect visuel du chèque que vous avez entre les mains consiste à appeler directement la banque émettrice afin de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux. L’établissement bancaire de votre acheteur sera indiqué directement sur le chèque, mais vous devrez chercher son numéro par vous-même avant de l’appeler.

Attention à ne pas le demander à votre acheteur, qui pourrait vous donner un faux numéro d’une personne se faisant passer pour son conseiller personnel. Faites donc une recherche rapide sur Internet pour éviter toute éventualité d’arnaque.

Une fois que vous aurez la banque émettrice à l’autre bout du fil, donnez-lui le nom de l’acheteur, le numéro du chèque et le montant de la transaction. En cas de vente à distance, vous pouvez également demander à ce dernier de vous le scanner, et l’envoyer à votre banque qui fera le travail de vérification à votre place, et s’assurera de l’authenticité de ce mode de paiement avant que vous n’autorisiez la transaction.

Pour finir, assurez-vous que le montant de votre chèque en banque soit bien aprovisionné sur votre compte avant de vous défausser de votre bien et conservez-le jusqu’à ce que vous ayez pu faire toutes les vérifications présentées dans cet article.

Prêtez attention aux mentions obligatoires

Pour finir, il est important de vérifier que toutes les mentions devant figurer obligatoirement sur les chèques de banque français (selon la norme NF K11-111) soient bien inscrites sur celui que vous avez entre les mains. Vérifiez notamment que figurent bien :

Vérifier chèque : les étapes à suirve

  • le nom de la banque qui a émis le chèque ;
  • la mention « payable en France » avec l’adresse et le numéro de téléphone de la banque ou lieu de paiement ;
  • le numéro de compte, le nom et l’adresse de l’acheteur ;
  • le montant du chèque écrit en toutes lettres ;
  • le montant du chèque retranscrit en chiffres ;
  • sa date et son lieu d’émission ;
  • la ligne magnétique (une suite de chiffres et de lettres qui se trouve tout en bas des chèques) ;

Vérifier un chèque de banque sur Internet ?

Même si la procédure serait certainement beaucoup plus simple, il est malheureusement impossible de vérifier l’authenticité d’un chèque sur Internet. La raison à cela est très simple : les chèques de banque étant émis par un établissement bancaire bien spécifique, il est impossible de savoir s’il ne s’agit pas d’un faux sans passer directement par la banque en question.

Evaluez cet article

Commenter