Comment annuler un paiement sur Internet ?

Payer par Internet a beaucoup d’avantages. C’est à la fois simple et rapide, mais parfois un peu trop. En effet, si vous avez fait vos achats sans trop réfléchir ou valider un règlement sans vérifier son montant, vous pouvez avoir des difficultés à revenir en arrière. Annuler un paiement sur Internet est en effet plus proche du parcours d’obstacles que de la promenade de santé. Découvrez les solutions qui s’offrent à vous selon votre situation, et comment récupérer votre argent sans trop d’effort après un paiement (frauduleux ou non) réalisé avec votre carte en ligne.

Est-il possible de revenir sur une opération sur Internet ?

C’est bien connu : l’erreur est humaine. Mais en matière d’argent, il n’est pas toujours facile de faire valoir ce droit à l’erreur, en particulier si vous désirez vous rétracter après une opération sur Internet. Les services clients des sites commerçants et autres plateformes vers lesquelles vous pouvez réaliser un paiement virtuel peuvent tarder à vous répondre. Dans ce cas, il sera plus judicieux de vous tourner directement vers votre banque. Mais sera-t-elle beaucoup plus coopératrice ?

Comment annuler un paiement sur Internet ?

En effet, la règle veut qu’un paiement, sur Internet ou non d’ailleurs, soit effectif immédiatement. Vous ne pourrez donc pas revenir en arrière, surtout si la transaction a été autorisée par votre banque et qu’elle est partie dans le circuit informatique du site sur lequel vous avez réalisé votre achat. C’est le prix de la rapidité qu’offre Internet, puisque cette autorisation peut prendre quelques secondes à peine. Après cela, impossible de revenir en arrière, sauf si vous vous trouvez dans une situation bien précise :

  • votre carte a été utilisée de manière frauduleuse ou sans votre autorisation : dans ce cas, le paiement n’a pas été réalisé par le titulaire de la carte bleue et il sera possible d’annuler l’opération après avoir réussi à prouver la fraude auprès de votre banque ;
  • l’autorisation de paiement que vous avez donné a été détourné : c’est une situation un peu plus rare, mais il est possible d’annuler un paiement réalisé sur Internet si le montant final ne correspond pas à la somme initiale indiquée lors du paiement ou si vous n’avez tout simplement pas été informé de la somme qui allait être retirée de votre compte après avoir renseigné vos données bancaires. On parle alors d’abus de confiance, ou d’escroquerie.

Comment annuler un paiement sur Internet ? Les solutions qui s’offrent à vous

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour résoudre la situation : en fonction de la situation justifiant la rétractation de l’achat ou de l’opération ordonnée sur Internet.

L’opposition à votre carte bancaire

Votre première tentation peut être de faire opposition à votre carte bleue. Attention, car cette option n’est autorisée que si vous vous êtes fait voler, avez perdu votre carte bleue, ou si vous avez été victime d’une arnaque. En effet, faire opposition uniquement parce que vous regrettez un achat compulsif sur Internet n’est pas un motif valable, et peut vous valoir de gros ennuis.

Dans tous les cas, cette option aura des conséquences plus ou moins désagréables. Vous serez privé de moyen de paiement le temps que votre banque vous fabrique et livre une nouvelle carte bancaire (ce qui peut prendre de 5 à 10 jours selon les banques). Et cela ne sera pas sans frais : comptes de 5 à 15 euros selon l’établissement.

Pour faire opposition, vous pourrez trouver le numéro adéquat sur Internet ou sur un distributeur, puisqu’il est valable pour tous les établissements bancaires français. Vous devrez néanmoins envoyer un courrier de confirmation avec accusé de réception pour valider la procédure.

Annulation de la commande

S’il s’agit d’une erreur de votre part, et non d’un cas avéré d’escroquerie ou de vol, vous restez protégé par la loi relative au droit du consommateur, qui concerne aussi bien les achats réalisés sur Internet que ceux auprès d’un commerçant bien réel. Vous avez en effet le droit de vous rétracter, dans un délai de maximum 14 jours, pendant lesquels un paiement en ligne pourra être annulé, sans qu’aucune pénalité ne soit appliquée. Si vous avez réalisé l’achat d’un bien qui doit vous être livré, le délai de 14 jours commençera à partir du moment où vous aurez réceptionné votre colis.

Pour utiliser votre droit de rétraction, vous devrez remplir un document mis à votre disposition par le site marchand sur lequel vous avez réalisé votre paiement. Le formulaire sera à envoyer avec accusé de réception, et devra exprimer clairement la raison de votre rétraction, et les caractéristiques de votre achat. Vous n’aurez en aucun bas besoin de justifier votre décision pour que votre demande soit prise en compte. Le vendeur aura alors un délai de 30 jours pour accéder à votre demande, sous peine de se voir imposer des pénalités financières.

Vous pouvez également faire jouer l’assurance de votre carte bancaire ou votre assurance habitation, qui entre en jeu pour ce type de litige et peut vous servir de protection juridique si le vendeur en question rechigne à vous rembourser.

Peut-on rétracter l’achat d’un billet d’avion ?

S’il y a bien une situation dans laquelle nous avons régulièrement besoin de nous voir rembourser un achat en ligne, c’est bien la réservation de billet d’avion. En effet, pour peu que vous ayez commis une erreur en entrant votre nom ou en choisissant vos dates, votre billet sera inutilisable, et vous aurez perdu une somme conséquente en quelques clics.

Mauvaise nouvelle : le fameux délai de 14 jours ne s’applique pas pour la réservation de billet d’avion. Dès que le paiement aura été accepté, il ne sera plus possible de faire marche arrière. Si certains sites permettent de modifier certaines données (comme le nom du passager ou vos dates de départ), ce n’est pas systématiquement le cas. Et cette opération peut s’accompagner de frais supplémentaires. Ce qui est toujours mieux que de perdre la somme engagée.

Par contre, les autres transports de passagers restent concernés par le droit d’annulation. Vous pourrez donc vous faire rembourser vos billets de train, par exemple.

Et pour le versement de ses impôts en ligne ?

Une erreur dans le montant de vos revenus perçus durant la précédente année fiscale peut avoir de fâcheuse conséquences sur votre compte en banque. Bonne nouvelle, votre ordre de paiement devra être confirmé avant d’être enregistré et pris en compte. Cela vous donne donc la possibilité de vous rétracter en cas d’erreur. Mais si vous vous en rendez compte trop tard, votre marche de manœuvre sera beaucoup plus réduite, en particulier si l’erreur est en votre faveur (puisque dans le cas contraire, il vous suffira de procéder à un nouvel ordre de paiement.

Vous serez alors tenu de rembourser le Trésor Public, une opération qu’il n’est pas possible de réaliser en ligne. Armez vous de patience, et d’un sourire à toutes épreuves pour aller expliquer votre situation et trouver une solution dans le centre d’impôt le plus proche de chez vous.

Annulation d’un paiement sur Paypal

De plus en plus de personne passent par PayPal pour réaliser un paiement en ligne, ou verser de l’argent à un proche. Vous pouvez donc également vous trouver dans la situation de souhaiter annuler une opération réalisée via cette plateforme. Si le destinataire du paiement en question ne l’a pas autorisé, vous pourrez l’annuler dans un délai de 30 jours. Si c’est une personne que vous connaissez, demandez-lui tout simplement de le refuser pour que les fonds vous soient automatiquement restitués.

Pouvez-vous annuler un paiement sur PayPal ?

Si le statut de votre paiement est indiqué comme « terminé » sur votre portefeuille virtuelle, la situation risque de se corser puisque vous n’aurez globalement plus aucun recours pour vous faire rembourser. La seule solution qui s’offre à vous est de contacter directement le commerçant, et négocier une annulation de votre commande.

Evaluez cet article

Commenter