Carte muette : que faire si cela vous arrive ? Raisons et solutions possibles

Aujourd’hui, nous nous servons pratiquement quotidiennement de notre carte bancaire. Pour tirer de l’argent ou régler un commerçant, elle est devenue le prolongement naturel de notre main, et un moyen sûr et pratique de transporter avec nous l’argent que nous gardons bien au chaud sur notre compte en banque. Pourtant, cet allié fidèle peut parfois vous faire défaut. Et face à un distributeur qui vous annonce que votre carte est « muette », beaucoup peuvent perdre patience.

Avant de passer vos nerfs sur l’ATM ou le terminal de votre commerçant, posez-vous les bonnes questions en commençant par comprendre pourquoi votre carte bleue est soudainement muette. Une fois que vous aurez trouvé d’où vient le problème, vous pourrez y résoudre plus efficacement, et reprendre le contrôle sur votre moyen de paiement.

Comment être sûr que sa carte est bien muette ?

Avant toute chose, commencez par vérifier que votre carte bleue est bien muette. Pour cela, il vous suffit de la tester sur un autre distributeur ou TPE afin de vous assurer que le problème vient de votre côté, et non de celui de la technologie que vous utilisez. Faites donc plusieurs tentatives. Au bout de 3, vous pouvez considérer qu’elle est belle est bien muette, et donc inutilisable.

Comment faire si ma carte bleue est muette ?

Carte muette : quelles sont les possibles raisons ?

Passons maintenant au diagnostic. Votre carte ne fonctionne plus, c’est maintenant indéniable. Reste à savoir pourquoi elle est soudainement muette.

Une usure exagérée de la carte

La première raison pouvant expliquer que votre carte refuse soudainement de fonctionner et une usure exagérée de votre mode de paiement. En effet, votre carte bleue reste fragile, et si vous n’en prenez pas suffisamment soin (en la rangeant dans un porte-monnaie et non au fond de votre sac à main ou dans une poche de votre pantalon), vous risquez de rayer les deux parties les plus sensibles qui la composent : la puce électronique et la bande magnétique. En effet, le frottement à un tissu rugueux ou aux clés de votre voiture peut la rayer, et la rendre inutilisable.

Vous avez changé de carte bancaire

Vous pouvez voir s’afficher un message vous informant que votre carte est muette si vous avez récemment fait la demande auprès de votre banque qu’elle vous en envoie une nouvelle. En effet, si votre carte bancaire arrive bientôt à sa date de fin de validité, vous n’aurez pas d’autre choix que d’en commander une nouvelle.

Pour ne pas vous retrouver sans moyen de paiement pendant ce laps de temps (qui peut durer de 1 à 2 semaines, selon les banques), pensez à demander une date de clôture différée. Ce qui vous évitera de vous retrouver avec une carte muette, car désactivée par la nouvelle.

Un blocage de votre carte

Si vous avez la fâcheuse tendance de connaître des fins de mois difficiles, et que vous êtes plus souvent dans le rouge que le vert, votre banquier peut prendre la décision de bloquer votre carte, afin de limiter les dégâts. Dans ce cas, votre carte apparaitra comme muette lorsque vous essayerez de l’utiliser chez un commerçant ou pour retirer du liquide.

Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à contacter votre conseiller afin de trouver ensemble une alternative. Une bonne solution serait par exemple de passer à une carte à autorisation systématique, qui interrogerait votre compte pour en connaître le solde avant d’autoriser toute transaction.

A lire aussi : comment faire opposition à un chèque

Que faire si votre carte ne fonctionne plus ?

La première chose à faire si vous découvrez que votre carte est muette et qu’elle ne vous est donc plus d’aucune utilité est de contacter votre conseiller personnel. Si elle est endommagée, la solution sera en effet d’en recommander une nouvelle. Dans ce cas, attendez-vous à devoir lui verser des frais supplémentaires, puisque le remplacement d’une carte endommagée entraine le plus souvent des frais de 5 à 15 euros.

Si vous êtes dans une situation plus urgente, ou que vous n’avez tout simplement pas une semaine devant vous avant que l’on ne vous renvoie une nouvelle carte, vous pouvez également tester le système D. Dans ce cas, il vous faudra frotter la carte contre un vêtement pour essayer de débloquer la bande magnétique ou la puce de votre carte bleue.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez tenter une solution plus radicale en utilisant un produit nettoyant à appliquer avec une brosse à dents neuve. Dans tous les cas, il est conseillé de la protéger afin d’éviter ce type de désagréments. Rangez toujours votre carte dans une pochette à part, et isolée du reste de votre monnaie ou de vos affaires.

Carte muette : que faire ?

Essayez également de repayer au même terminal, au cas où le problème viendrait du fait que vous ayez retiré trop rapidement votre carte, ou qu’elle a été mal introduite dans le TPE. Le problème peut également venir de l’appareil (en raison de la présence de poussière par exemple). Demandez dans ce cas au commerçant s’il ne dispose pas d’un autre terminal.

Si cela ne fonctionne pas, vous n’aurez plus d’autre choix que de contacter votre banque et d’en commander une nouvelle. Si vous avez une carte premium, vous éviterez les frais supplémentaires, qui sont généralement couverts par une assurance spécifique à ce genre de situations.

Carte muette : pouvez-vous vivre sans carte bleue ?

En attendant de retrouver une carte bleue qui fonctionne, vous pouvez toujours accéder au contenu de votre compte en vous rendant directement dans votre agence. Muni d’une carte d’identité, vous pourrez demander au guichet à ce que l’on vous permette de retirer la somme de votre choix au distributeur agréé. Ce service n’est généralement pas payant, mais doit rester exceptionnel.

En cas de besoin, vous pouvez également demander une carte de retrait qui ne sera utilisable qu’une seule fois. On l’appelle carte minute ou de dépannage. Sans code de confidentialité, elle vous permettra de tirer une somme dont vous aurez choisi le montant au préalable.

Certains établissements bancaires, comme le Crédit Mutuel, la Caisse d’Epargne ou le CIC, proposent également une option de e-retrait, qui vous permet de retirer du liquide à partir d’un distributeur de votre banque sans avoir à utiliser de carte. Vous devez pour cela vous identifier sur Internet, et noter un numéro de retrait ainsi qu’un code confidentiel qui vous seront indiqués par téléphone afin que vous puissiez effectuer un retrait sans carte bancaire.

Evaluez cet article

Commenter